Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Accueil › Blogue › Lignes directrices d’ergonomie en cas de télétravail temporaire

Lignes directrices d’ergonomie en cas de télétravail temporaire

Les lignes directrices que vous êtes en train de lire se veulent aider les travailleurs à soutenir leur santé mentale en réduisant le potentiel d’effets négatifs que peut avoir une mauvaise ergonomie en cas de situation temporaire de télétravail.

Pendant un événement critique, il est possible que certains voire tous les travailleurs auront besoin de faire du télétravail pendant quelques temps. Cela n’est pas une situation normale. La durée du télétravail peut varier et pourra être inconnue, en fonction de l’événement en étant à l’origine et de la nature du travail. Il peut être difficile de s’adapter pour les travailleurs, surtout si la situation a affecté plusieurs lieux de travail, écoles et soutiens communautaires.

Un travailleur pourra trouver confortable de travailler chez lui temporairement, mais il est important de comprendre que le confort ne minimise pas toujours le risque, surtout si le travailleur se concentre beaucoup ou si sa position « confortable » résulte d’une mauvaise posture. Il est aussi important de reconnaître qu’un travailleur peut ressentir le besoin de se forcer à faire une tâche malgré l’inconfort et la douleur.

Il peut être assez difficile d’adopter de bonnes pratiques d’ergonomie dans les situations temporaires de télétravail. Cependant, il est important de le faire, puisque l’ergonomie peut affecter la santé physique et mentale du travailleur, ainsi que sa capacité à fonctionner dans des situations professionnelles et personnelles.

La direction et les employés doivent collaborer pour veiller à une bonne pratique ergonomique dans les situations temporaires de télétravail. Dans de nombreux cas, les employés n’auront pas un aménagement « idéal » pour travailler à la maison puisqu’ils travaillent habituellement en entreprise. Même si l’employé a un bureau chez lui, dans les cas d’événements critiques pouvant affecter plusieurs organisations, d’autres personnes pourraient partager ce bureau et compliquer la situation.

Un employé pourra avoir un bureau chez lui avec une bonne ergonomie, ou bien travailler sur un coin de la table de la salle à manger, ou sur son sofa, dans une autre pièce de la maison ou même par terre. Demander à un employé d’avoir un espace de travail ergonomique pourrait accroître son stress s’il n’a pas accès à l’espace, au matériel ou à l’intimité nécessaires à cet aménagement. Cependant, le fait de soutenir les besoins ergonomiques des employés tout en prenant en compte les autres difficultés qu’ils peuvent avoir peut contribuer à faciliter la pression sur le corps et l’esprit dans des situations où les employés peuvent travailler dans des conditions loin d’être idéales.

Avertissement

Le contenu de nos blogues n’est pas destiné comme substitution à une opinion médicale, professionnelle, à un diagnostic ou à un traitement. Demandez toujours conseil à votre fournisseur de soins de santé si vous avez des questions concernant votre santé mentale.Si vous êtes en état de détresse, communiquer avec le centre d’aide le plus proche de chez vous. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

PARTAGEZ CETTE PAGE

Parlez-nous

Vous êtes intéressé par une formation en santé mentale pour votre organisation ? Faites-nous en part
Veuillez indiquer si la formation est destinée à un individu ou à un groupe ?
Souhaitez-vous recevoir des mises à jour mensuelles de notre équipe de formation en santé mentale ?
Hidden
Hidden
Hidden
Hidden
Hidden