Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Mois de sensibilisation à la maladie d’Alzheimer

1 janvier - 31 janvier

Janvier constitue le mois de sensibilisation à la maladie d’Alzheimer. Voilà donc une occasion de réfléchir à notre compréhension grandissante de la maladie d’Alzheimer et des autres formes de démence, et d’apprendre des personnes atteintes de cette maladie.

La démence est encore entachée par la stigmatisation, une situation qui n’est pas si différente de celle vécue par les personnes aux prises avec des maladies mentales ou des problèmes de santé mentale. Armées de soutien et des soins adéquats, les personnes aux prises avec la démence peuvent jouir d’une vie saine et pleine.

Le gouvernement du Canada a élaboré d’une stratégie en matière de démence pour le Canada afin d’aider la population canadienne à composer avec les incidences et les coûts de la démence et de la maladie d’Alzheimer. Grâce à la recherche approfondie et à une approche coordonnée en matière de soins, la stratégie redonnera espoir aux plus de 500 000 personnes aux prises avec la démence au Canada.

La démence ne constitue pas une conséquence naturelle du vieillissement, et les Lignes directrices relatives à la planification et la prestation de services complets en santé mentale pour les aînés canadiens proposent d’importantes recommandations en matière de promotion de la santé mentale, de prévention des maladies mentales et d’intervention précoce. Ces lignes directrices proposent également une vision marquée par les services de santé mentale intégrés pour les aînés, et ce, peu importe leur diagnostic.

Il existe une autre ressource d’envergure, en l’occurrence, les Lignes directrices nationales pour un système de services complet afin de soutenir les proches aidants d’adultes aux prises avec des problèmes de santé mentale et des maladies mentales. Elles servent de feuille de route pour l’établissement d’un système de santé capable de mieux soutenir les proches aidants. Les études démontrent que les proches aidants peuvent éprouver un important sentiment de croissance personnelle et de satisfaction en assurant les soins d’un proche, mais les demandes quotidiennes et la prestation de soins à long terme peuvent avoir une incidence négative sur leur santé physique et émotionnelle.

Détails

Début :
1 janvier
Fin :
31 janvier
Catégorie d’Évènement:

Organisateur