Si vous êtes en état de détresse, veuillez appeler ou texter le 988 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Le VecteurConversations sur la santé mentale

Le modèle communautaire d’entraide de l’initiative Future Ready aide les gens à se dépasser et à s’épanouir.

Amina (nom fictif), jeune mère de quatre enfants, a été confrontée à de graves difficultés lorsqu’elle s’est séparée de son mari. Bien que résidant au Canada depuis plus de dix ans, elle était isolée chez elle, avec la crainte et le stress de devoir soudainement se débrouiller seule. Il lui fallait de toute urgence obtenir des services de counseling psychologique et de l’aide pour apprendre l’anglais, gérer ses transactions bancaires, faire ses courses et se repérer dans les transports en commun de la ville. « Son histoire est à la fois émouvante et inspirante », déclare Ramzia Ashrafi, responsable de l’équipe de pratique clinique de l’initiative Future Ready, qui a aidé des centaines de nouveaux arrivants partout au Canada depuis sa création, il y a deux ans, à préparer leur avenir.

L’équipe de Future Ready a mis Amina en contact avec des mentors, tant professionnels que bénévoles (également appelés « intervenants familiaux »), qui ont compris l’urgence de sa situation et ont rapidement mobilisé l’aide dont elle avait besoin. En quelques semaines, elle a pu bénéficier du counseling d’un praticien spécialiste des questions relatives aux personnes immigrantes et réfugiées. « Au bout d’environ huit ou neuf mois, elle se sentait très à l’aise de s’exprimer en anglais et, sans autre forme de soutien, elle avait trouvé une maison et un emploi qui lui permet de subvenir à ses besoins financiers et à ceux de ses enfants », explique Mme Ashrafi.

L’histoire d’Amina est l’une des nombreuses réussites de l’initiative, qui offre plusieurs programmes ciblant les jeunes, les familles et les personnes âgées ayant besoin d’un soutien en matière de santé mentale, d’éducation, d’intégration et d’emploi. « La communauté aide la communauté à bâtir sa résilience », explique Aleem Punja, responsable des opérations nationales de l’initiative Future Ready, dont les valeurs fondamentales sont l’autonomie individuelle, la dignité et l’équité.

Sans surprise, le nombre de personnes ayant besoin de son soutien a considérablement augmenté depuis que la pandémie a frappé, il y a trois ans.

 « Cela n’a pas été facile, déclare M. Punja, mais nous faisons de notre mieux ». L’initiative Future Ready est une jeune organisation nationale qui compte 24 employés et 500 bénévoles communautaires partout au Canada, mais elle est pour autant en mesure de fournir un vaste éventail de services dont tant de personnes ont besoin.

L’énergie positive générée par tous les participants à l’initiative Future Ready se reflète dans l’exposition virtuelle Journey Upstream, une émouvante vitrine d’art, de photographies, de musique, de poésie parlée, de graphiques et de témoignages illustrant les expériences, les espoirs et les rêves des nouveaux arrivants au Canada qui cherchent à tisser des liens avec la communauté. La description de l’exposition indique qu’elle « vise à raconter, à travers des perspectives variées et uniques, la manière dont l’initiative Future Ready nourrit l’espoir et consolide la résilience, tout en dotant les familles et les individus de ressources qui leur permettent de surmonter les difficultés et de s’épanouir avec assurance ». La priorité accordée à la santé mentale est parfaitement illustrée par l’une des photographies : une clôture grillagée sur laquelle figurent trois simples affiches, où il est inscrit en noir et blanc VOUS COMPTEZ, VOUS N’ÊTES PAS SEUL(E), N’ABANDONNEZ PAS.

L’équipe multidisciplinaire de gestion des cas de santé mentale de l’initiative Future Ready comprend des travailleurs sociaux, du personnel infirmier et des psychothérapeutes spécialement formés dans des domaines aussi essentiels que la prévention du suicide, les dépendances, le deuil et le trouble de stress post-traumatique. Il est particulièrement important d’offrir des soins tenant compte des traumatismes aux personnes qui fuient les guerres et les persécutions, explique M. Punja. Pour ce faire, il faut établir des partenariats avec de nombreux organismes apparentés, comme ABRAR Trauma and Mental Health, qui peuvent offrir un soutien opportun, virtuellement ou en personne. Qu’il s’agisse de la perte d’êtres chers en raison de la COVID-19, de problèmes de santé mentale et physique liés à la pandémie ou de la désorganisation des revenus et de l’éducation provoquée par la maladie, la guerre, l’intégration ou les bouleversements politiques, toutes ces situations ont eu une incidence sociale considérable sur les individus et les familles.

Pour certains, le fait de demander de l’aide est encore perçu comme quelque chose de tabou, explique M. Punja. Admettre que l’on a du mal à trouver un emploi, à payer ses factures ou à nourrir sa famille est déjà très stressant, mais, si on fait face à ces problèmes en solitaire, ils peuvent sembler impossibles à surmonter. Pour que les gens puissent plus facilement demander et recevoir de l’aide, il faut établir avec eux un lien qui leur fera comprendre que tout le monde a des difficultés à affronter et que chaque personne a intérêt à aider son prochain. « Peut-être qu’un cousin peut vous aider à apprendre l’anglais ou qu’un voisin peut s’occuper de vos impôts », illustre-t-il. Changer le langage et la dynamique entre l’aidé et l’aidant permet également de rendre moins stigmatisant le fait d’aider quelqu’un à se remettre sur pied. Nous ne parlons pas de pauvreté, mais plutôt de vulnérabilité.

Il convient par ailleurs de se centrer sur les objectifs : une personne ou une famille peut traverser une période difficile, mais en les aidant à se projeter vers des jours meilleurs, l’initiative Future Ready met l’accent sur l’autonomie et la résilience des personnes, afin qu’elles puissent définir de façon autonome les stratégies les plus adaptées à leur réussite.

En outre, aider les gens à être « prêts pour l’avenir » signifie privilégier les relations au sein de la communauté, indispensables à la santé mentale (en complément des interventions directes comme le counseling et l’encadrement). Les événements rassembleurs, comme les spectacles de musique, les expositions d’art, les sports et les activités conçues spécialement pour les jeunes, les familles ou les personnes âgées, contribuent à l’intégration des nouveaux arrivants et les aident à rester positifs et optimistes en dépit des épreuves et des obstacles.

Le Rapport sur les retombées 2022 de l’initiative Future Ready fait état d’un certain nombre de jalons positifs pour l’organisation. « Depuis sa création en 2021, Future Ready a apporté un soutien complet et personnalisé dans les domaines du mentorat familial, de l’avenir professionnel, de la santé mentale, de l’excellence en matière d’intégration et du mentorat des jeunes à plus de 727 personnes. » Son action a permis de consacrer 560 heures de services à des personnes présentant des risques sur le plan de la santé mentale. Ceci consistait notamment à aider les personnes inscrites sur de longues listes d’attente à trouver des soins auprès d’un médecin – spécialisé en santé mentale ou en soins primaires – et à soutenir les membres de la famille qui s’inquiétaient de la santé mentale d’un proche. Future Ready a également aidé plus de 100 intervenants familiaux et mentors « à gérer avec compétence des situations délicates tout en évitant l’épuisement professionnel. »

Ali Masroor Bigzad, qui a émigré d’Afghanistan avec sa famille en septembre 2021 et vit actuellement à Sherbrooke, a qualifié sa participation à l’exposition Journey Upstream d’étincelle d’espoir. C’est l’initiative Future Ready qui lui a insufflé cet élan d’espoir. « À notre arrivée, le représentant de Future Ready est venu nous souhaiter la bienvenue au nom des dirigeants de la communauté et nous a demandé si nous avions besoin de quoi que ce soit. Nous étions tous très heureux de la présence de ces institutions, qui ont ravivé en nous l’espoir d’un avenir meilleur. Le personnel a soutenu notre intégration de différentes manières. Surtout, le représentant de l’initiative Future Ready m’a donné des conseils quant aux différentes options d’études que je pouvais suivre. Sans lui, il m’aurait été difficile de m’orienter efficacement dans l’amorce de mon parcours pédagogique. »

Le personnel de Future Ready, les intervenants familiaux et les mentors ont bien l’intention de poursuivre l’initiative afin que chaque membre de la communauté puisse s’épanouir tout au long de son parcours en bénéficiant des meilleurs services et de l’espoir qu’ils suscitent.

Unknown
Les points de vue et les opinions exprimés dans cet article appartiennent uniquement à l’auteur(e) et ne représentent pas nécessairement les politiques officielles de la Commission de la santé mentale du Canada.

Derniers articles

Soutien technologique

Les services de cybersanté mentale font tomber les obstacles. Nous nous penchons sur le potentiel de l’intelligence artificielle ainsi que sur les stratégies permettant d’éviter certains pièges.

Apprenez-en plus

Prendre soin de sa santé, un cadeau précieux

Pour bien des gens, la période des Fêtes est l’occasion de donner. Nous sommes nombreux à consacrer notre temps et notre attention aux personnes qui nous sont chères et à celles qui ont besoin d’aide.

Apprenez-en plus

Lutter contre la cyberdépendance chez les adolescents

Alors que les écoles s’attaquent aux géants de la technologie, des experts se prononcent sur la surutilisation des écrans et ses conséquences sur la santé mentale des jeunes.

Apprenez-en plus

À quoi ressemble la vie des personnes atteintes de schizophrénie?

At 26, Gillian Corsiatto of Red Deer, Alta., is a published author – her debut novel, Duck Light, asks the serious question: “How can one break free of societal expectations?” More books and plays are underway. She’s also been a keen improv performer with Bullskit Comedy.

Apprenez-en plus