Si vous êtes en état de détresse, veuillez appeler ou texter le 988 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

AccueilCentre des médias › 18 février 2014 – Le sous-ministre délégué de Santé Canada se joint au conseil d’administration de la Commission de la santé mentale du Canada

18 février 2014 – Le sous-ministre délégué de Santé Canada se joint au conseil d’administration de la Commission de la santé mentale du Canada

Calgary, Alberta | Le mardi 18 février 2014                         

David Goldbloom, président du conseil d’administration de la Commission de la santé mentale du Canada, est heureux d’annoncer l’élection de Paul Glover au conseil d’administration de l’organisme.

Paul Glover, sous-ministre délégué de Santé Canada depuis juillet 2013, a entrepris sa carrière à Santé Canada en 1986. Plus récemment, il a été sous-ministre adjoint de la Direction générale des produits de santé et des aliments. Il a aussi été sous-ministre adjoint de la Direction générale de la santé environnementale et de la sécurité des consommateurs à Santé Canada de 2008 à 2011.

Auparavant, Paul Glover a travaillé à la Direction générale des opérations du Bureau du Conseil privé où il s’est occupé d’une vaste gamme de sujets relatifs aux politiques sociales. Il est ensuite passé à la gestion des systèmes de santé et a progressivement occupé des postes comportant de plus en plus de responsabilités pour finalement diriger un certain nombre d’unités fonctionnelles, y compris les Programmes de santé des Premières nations et des Inuits, le Programme des services de santé non assurés et le Programme de la sécurité des milieux.

« Des politiques sociales à la gestion des systèmes, Paul Glover comprend bien les différents aspects du domaine de la santé au palier fédéral », explique David Goldbloom. « Cette qualité, combinée à son expérience en matière de gouvernance et à son engagement envers le bénévolat, apportera sans doute au conseil d’administration de la Commission de nouvelles perspectives posées et réfléchies. »

Au fil des ans, Paul Glover a participé à de nombreux organes directeurs, y compris le conseil d’administration de l’Hôpital Queensway-Carleton, le conseil consultatif des Instituts de recherche en santé du Canada et le conseil d’administration du Centre for Water and the Environment de l’université Queen’s. Il a été membre de la National Academy of Sciences aux États-Unis et de la Commission mixte internationale. Il est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de l’université Queen’s.

À PROPOS DE LA COMMISSION DE LA SANTÉ MENTALE DU CANADA

La Commission se veut un moteur du changement. Elle collabore avec des partenaires pour changer l’attitude de la population canadienne à l’égard des problèmes de santé mentale et pour améliorer les services et le soutien. Elle entend aider les personnes confrontées à un problème de santé mentale à mener une vie productive et enrichissante. La Commission de la santé mentale du Canada est financée par Santé Canada. Ensemble, nous accélérons le changement.

www.commissionsantementale.ca | strategie.commissionsantementale.ca

Renseignement :

Katherine Cormack, directrice des communications
Commission de la santé mentale du Canada
Cellulaire : 1-403- 620-2339
Bureau : 1-403-385‐4033
kcormack@commissionsantementale.ca

PARTAGEZ CETTE PAGE

Nous joindre
Renseignements généraux:

350, rue Albert, bureau 1210
Ottawa (Ontario) Canada K1R 1A4
Tél : 613.683.3755
Téléc : 613.798.2989

Courriel : infocsmc@commissionsantementale.ca

Les médias sont invités à communiquer avec :

Tél : 613.683.3748
Courriel : media@commissionsantementale.ca

La Commission de la santé mentale du Canada se veut être un moteur du changement. Elle est un organisme conçu pour proposer des recommandations qui amélioreront le réseau de la santé mentale à l’échelle nationale. La Commission n’intervient pas directement pour faire valoir les droits d’individus en particulier, elle n’offre pas de services de proximité ni n’assure la prestation d’autres services ou de ressources locales.