Si vous êtes en état de détresse, veuillez appeler ou texter le 988 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Accueil › Ressources › Santé mentale et l’usage des substances pendant la pandémie de COVID-19

Santé mentale et l’usage des substances pendant la pandémie de COVID-19

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, de nombreuses personnes présentent des problèmes de santé mentale et d’usage de substances. De récents sondages réalisés par Léger, pour le compte du Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances et de la Commission de la santé mentale du Canada, montrent que ces difficultés sont plus importantes chez les femmes avec de jeunes enfants (moins de 13 ans).

Pour faire face à la situation

  • Demeurez actif et tenez-vous occupé en faisant des activités que vous aimez.
  • Gardez contact avec les amis et la famille tout en maintenant la distanciation physique.
  • Trouvez un équilibre — demeurez informé, mais sachez reconnaître quand il est temps de prendre une pause des nouvelles et des sujets qui se rapportent à la COVID-19.
  • Soyez bon envers vous-même — c’est une période difficile et vous faites votre possible pour gérer une situation problématique.
  • Prenez soin de votre corps en mangeant et en dormant bien, en faisant de l’exercice et de la méditation. Cet exercice de respiration pourrait aussi vous aider à calmer votre système nerveux.
  • Trouvez de l’aide! Parlez à un membre de la famille et à un ami et cherchez à obtenir de l’aide d’un professionnel si cela est nécessaire.

Formulaire de rétroaction

Bonjour, et merci de consulter cette ressource. Après l’avoir parcourue, il nous plairait d’en apprendre un peu plus sur vos centres d’intérêt et sur la façon dont vous avez trouvé notre site. L’information proposée correspondait-elle à ce que vous cherchiez? Les renseignements étaient-ils utiles? Nous tiendrons compte de vos commentaires pour améliorer nos services.

Acceptez-vous que l’on communique avec vous d’ici 3 à 6 mois afin d’effectuer une enquête de suivi?
Dans l’affirmative, veuillez fournir une adresse de courriel
This field is for validation purposes and should be left unchanged.

PARTAGEZ CETTE PAGE

Sur le même thème

Au Canada, on estime que 1,6 million d’enfants et d’adolescents vivent avec un problème de santé mentale diagnostiqué. La pandémie de COVID-19 a entraîné de lourdes répercussions économiques et sociales...