Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Journée des droits de l’homme

10 decembre 2021

Chaque année, le 10 décembre, des personnes de tous les horizons célébreront la Journée des droits de l’homme, créée en 1948 avec l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme par l’Assemblée générale des Nations Unies.

D’immenses progrès ont été accomplis au fil des sept décennies qui ont passé depuis que ce document a établi les droits inaliénables dont bénéficient tous les êtres humains, peu importe leur race, la couleur de leur peau, leur religion, leur genre et leur langue. Toutefois, nous devons nous rappeler que les personnes aux prises avec des maladies et des problèmes associés à la santé mentale sont encore victimes d’une discrimination flagrante.

En effet, les personnes ayant une maladie mentale sont souvent tenues à l’écart du marché du travail, subissent des mauvais traitements de la part des fournisseurs de soins de santé et, dans les cas les plus graves, sont emprisonnées à la suite de comportements causés par la maladie, au lieu d’obtenir les traitements appropriés. Les personnes aux prises avec une maladie mentale sont surreprésentées dans le système de justice pénale et reçoivent souvent peu de mesures de réadaptation – sinon aucune – lorsqu’elles sont relâchées.

Comment pouvez-vous changer les choses ?

La trousse pratique pour aider les employeurs à créer des milieux de travail inclusifs est destinée à aider les professionnels des ressources humaines, ainsi que les membres des ressources humaines en charge des questions de bien-être et de diversité à accroître le niveau d’accessibilité et d’inclusion et à tenir compte des besoins des travailleurs vivant avec une maladie mentale.

En 2019, nous avons lancé un projet pluriannuel afin de mieux comprendre la stigmatisation structurelle liée à la maladie mentale et à la consommation de substances dans les milieux de soins de santé. Son objectif global : cerner les lacunes et réduire la stigmatisation, tant à l’échelle des politiques, des pratiques et des systèmes qu’au sein de la culture organisationnelle des soins de santé. Vous pouvez approfondir vos connaissances grâce à nos recherches clés, nos récits d’expériences personnelles, nos prototypes et nos exemples concrets : https://commissionsantementale.ca/stigmatisation-structurelle/

Pour améliorer les soins de santé mentale au sein des systèmes judiciaire et correctionnel, il pourrait falloir reconnaître qu’aucun groupe d’intervenants ne possède l’expertise, les ressources et l’autorité nécessaires pour agir efficacement seul. Les collaborations intersectorielles (comme les comités de coordination des services à la personne et des services juridiques de l’Ontario) travaillent à l’élaboration de modèles prometteurs. Notre revue exploratoire a plus d’infos.

Détails

Date:
10 decembre 2021