Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

AccueilProjets de recherche sur le cannabis et la santé mentale

Projets de recherche sur le cannabis et la santé mentale

La CSMC finance 18 nouveaux projets de recherche d’une année dans le cadre d’une subvention Catalyseur qui exploreront le lien entre le cannabis et la santé mentale. Apprenez-en plus sur les projets ci-dessous.

2021-2022 (18 projects)

Élaboration par des jeunes de directives de consommation de cannabis à faible risque pour les personnes âgées de 13 à 18 ans : une voie vers une meilleure santé mentale et un meilleur bien-être (Victoria, Colombie-Britannique) Populations prioritaires : Jeunes personnes canadiennes âgées de 13 à 18 ans qui consomment du cannabis Organisme principal : Université de Victoria Chercheuse principale : Dre Cecilia Benoit Ce projet fera participer des jeunes de 13 à 18 ans d’une clinique d’accueil axée sur les jeunes et offrant un soutien en matière de santé mentale et aux personnes ayant une dépendance aux substances, dans le but d’élaborer des lignes directrices sur la consommation de cannabis à faible risque afin de mieux répondre à leurs besoins et préoccupations.
Comprendre la consommation et les perceptions du cannabis chez les patients souffrant de troubles de consommation de substances et de troubles concomitants (Toronto, Ontario) Organisme principal : Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) Populations prioritaires : Personnes 2SLGBTQ+ qui consomment du cannabis et qui ont des problèmes de consommation de substances Chercheuse principale : Dr Bernard Le Foll Ce projet vise à comprendre les habitudes de consommation de cannabis, les niveaux de connaissance, les motivations et les perceptions des personnes qui consomment du cannabis, qui souffrent de troubles liés à la consommation de substances et qui se disent membres de la communauté 2SLGBTQ+. L’objectif de ces connaissances est d’aider les cliniciens à développer de meilleurs mécanismes de traitement pour cette population.
Grands producteurs de cannabis — relations avec les services de santé : comprendre les déterminants commerciaux de la santé mentale (Toronto, Ontario) Organisme principal : Centre for Addiction and Mental Health Populations prioritaires : Les personnes qui consomment des drogues et les personnes de la communauté noire qui ont été touchées de manière disproportionnée par la criminalisation historique du cannabis. Chercheuse principale : Dr Daniel Buchman Ce projet examinera les relations entre les professionnels de la santé et l’industrie du cannabis (« grands fabricants de cannabis ») afin d’explorer l’influence de l’industrie sur le mode de vie, la recherche et la politique en ce qui concerne la légalisation du cannabis. Une attention particulière sera accordée à l’étude des conséquences sur les communautés noires, étant donné que l’industrie du cannabis est dominée par des entreprises dirigées par des Blancs.
Exploration de la consommation de cannabis et de la santé mentale chez les jeunes de la diversité sexuelle et de genre : étude qualitative communautaire (Montréal, Québec) Organisme principal : Université de Montréal Populations prioritaires : Les jeunes de la diversité sexuelle et de genre, qui consomment du cannabis et qui souffrent de problèmes de santé mentale. Chercheuse principale : Dre Natalie Castellanos Ryan Ce projet examinera la consommation de cannabis et les problèmes de santé mentale chez les jeunes de la diversité sexuelle et de genre afin de combler les principales lacunes des services et des ressources destinés à cette population.
GREENHOUSE : Renforcer la résilience de la planète grâce à un apprentissage sur le cannabis (Vancouver, Colombie-Britannique) Organisme principal : Université de la Colombie-Britannique Populations prioritaires : Personnes 2SLGBTQ+; populations d’immigrants, de réfugiés et de groupes ethnoculturels ou racialisés (IRER); jeunes autochtones; jeunes vivant dans des foyers d’accueil et/ou dans la pauvreté. Chercheuse principale : Dr Amy Salmon Ce projet examinera les questions liées à la consommation de cannabis et à la santé mentale chez les jeunes vulnérables, notamment les jeunes autochtones, les populations d’IRER, les personnes 2SLGBTQ+, ainsi que les jeunes en foyer d’accueil. Ce projet de recherche dirigé par des jeunes vise à identifier des moyens significatifs et efficaces de favoriser la résilience chez les jeunes ayant des origines et des expériences de vie diverses en ce qui concerne le bien-être mental et la consommation de substances, y compris les défis aggravés par la COVID-19.
Établissement des priorités de recherche : analyse des besoins des Premières nations, des Inuits et des Métis, des femmes et des personnes de diverses identités de genre en matière de cannabis et de santé mentale (Ottawa, Ontario) Organisme principal : L’Association des femmes autochtones du Canada Populations prioritaires : Femmes autochtones et personnes de diverses identités de genre qui consomment du cannabis Chercheuse principale : Dre Chaneesa Ryan Ce projet vise à explorer les conséquences du cannabis sur la santé mentale des femmes autochtones et des personnes de diverses identités de genre afin de répondre au besoin actuel et urgent de renseignements sur les effets de la consommation de cannabis dans cette population.
La consommation de cannabis à des fins thérapeutiques chez les anciens combattants canadiens (Montréal, Québec) Organisme principal : Institut de recherche du CUSM (MUHC Research Institute) Populations prioritaires : Anciens combattants des Forces armées canadiennes qui consomment du cannabis médical Chercheuse principale : Dr Steven Grover Ce projet, cofinancé par Anciens Combattants Canada, vise à mobiliser, informer et aider les anciens combattants canadiens à optimiser leur consommation de cannabis à des fins thérapeutiques pour des besoins médicaux non satisfaits.
Comorbidité entre le TSPT et le trouble lié à la consommation de cannabis : mécanismes de mémoire associative (Halifax, Nouvelle-Écosse) Organisme principal : Université Dalhousie Populations prioritaires : Adultes âgés de 19 à 65 ans ayant des antécédents de traumatisme définis par le manuel DSM-5 et consommant du cannabis Chercheuse principale : Dre Sherry Stewart Ce projet cofinancé par Anciens Combattants Canada explorera la relation entre l’état de stress post-traumatique (ÉSPT), les processus cognitifs et la consommation de cannabis, y compris les avantages et/ou les risques potentiels de la consommation de cannabis chez les patients présentant des symptômes graves de l’ÉSPT.
Répercussions de la légalisation et de la disponibilité du cannabis sur l’incidence, la prévalence et l’utilisation des services de santé pour les troubles psychotiques : preuves basées sur la population pour éclairer les initiatives politiques (London, Ontario) Organisme principal : Université Western Ontario Populations prioritaires : Adultes ayant des antécédents de troubles psychotiques induits par des substances et de troubles psychotiques non affectifs dus à la consommation de cannabis Chercheuse principale : Dre Kelly Anderson Ce projet, cofinancé par la Fondation de la Société canadienne de schizophrénie, vise à comprendre les répercussions de la légalisation du cannabis sur l’incidence, la prévalence et l’utilisation des services de santé pour les troubles psychotiques en Ontario.
Réflexions sur le cannabis et la psychose : comment les jeunes atteints de psychose précoce conceptualisent-ils le lien entre le cannabis et la psychose, en particulier ceux issus de milieux racialisés noirs? (Hamilton, Ontario) Organisme principal : Université McMaster Populations prioritaires : Jeunes adultes immigrés racisés de la communauté des personnes africaines, caribéennes et noires (ACN) présentant une psychose émergente et un trouble lié à la consommation de cannabis Chercheuse principale : Dre Suzanne Archie Les effets perçus du cannabis sur la psychose restent inexplorés chez les personnes ACN immigrées au Canada, malgré les observations de taux élevés de psychose dans ce groupe. Ce projet, cofinancé par le Consortium canadien d’intervention précoce pour la psychose, explorera les perceptions du cannabis et de la psychose du point de vue des jeunes racialisés ACN ayant un premier épisode de psychose et un trouble lié à la consommation de cannabis.
Consommation de cannabis et populations prioritaires : examen de la relation entre la consommation de cannabis, la santé mentale et le VIH (Toronto, Ontario) Organisme principal : Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) Populations prioritaires : Personnes 2SLGBTQ+; populations d’IRER; communautés des Premières Nations, Inuits et Métis qui consomment des drogues et qui vivent avec le VIH Chercheuse principale : Dr Sergio Rueda Ce projet de recherche communautaire explorera la relation entre le cannabis et la santé mentale chez les participants vivant avec le VIH afin de déterminer les possibilités d’améliorer leur santé mentale et/ou l’efficacité de la consommation de cannabis lorsqu’ils ont accès à des services de santé mentale et de consommation de substances.
Psychothérapie innovante basée sur la réalité virtuelle pour le traitement du trouble lié à la consommation de cannabis chez les patients atteints de troubles psychotiques (Montréal, Québec) Organisme principal : Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal Populations prioritaires : Adultes vivant avec des troubles psychotiques et un trouble lié à la consommation de cannabis Chercheuse principale : Dr Alexandre Dumais Les adultes vivant avec des troubles psychotiques ont un risque beaucoup plus élevé de développer un trouble lié à la consommation de cannabis, bien que peu d’interventions fondées sur des données probantes existent pour son traitement. Ce projet explorera les effets d’une intervention de psychothérapie basée sur la réalité virtuelle sur les résultats liés au cannabis (c’est-à-dire la fréquence et la quantité de consommation) et sur la qualité de vie.
Projet d’Ottawa sur le cannabis et la santé mentale dans les populations marginalisées [OCM] : examen des expériences des jeunes à l’aide de la technique Photovoice (Ottawa, Ontario) Organisme principal : Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa Populations prioritaires : Les personnes racialisées, 2SLGBTQ+, autochtones, en situation d’itinérance, vivant dans la rue et à faible revenu, âgées de 16 à 26 ans, qui consomment du cannabis. Chercheuse principale : Dre Smita Pakhale Ce projet communautaire utilisera la technique Photovoice pour aider les jeunes marginalisés à découvrir le rôle du cannabis dans la gestion de leur santé mentale au quotidien, ce qui permettra de mieux comprendre les habitudes de consommation de cannabis propres aux jeunes et leurs effets sur la santé mentale.
Le cannabidiol [CBD] comme traitement du syndrome de stress post-traumatique chez les anciens combattants canadiens : essai clinique pilote (Toronto, Ontario) Organisme principal : Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) Populations prioritaires : Vétérans en état de stress post-traumatique (ÉSPT) Chercheuse principale : Dr Kevin Shield Ce projet, cofinancé par Anciens Combattants Canada, s’appuiera sur les recherches existantes suggérant l’efficacité du CBD dans le traitement de l’ÉSPT chez les anciens combattants. Cet essai clinique explorera l’efficacité thérapeutique du CBD ainsi que les facilitateurs et les obstacles à son utilisation comme traitement de l’ÉSPT.
Comprendre la consommation de cannabis par les anciens combattants canadiens et ses effets sur leur santé, leur bien-être et leur qualité de vie (Edmonton, Alberta) Organisme principal : Université de l’Alberta Populations prioritaires : Les anciens combattants (et les membres de leur famille) qui consomment du cannabis Chercheuse principale : Dre Suzette Bremault-Phillips Ce projet, cofinancé par Anciens Combattants Canada, explorera les effets positifs et négatifs perçus de la consommation de cannabis chez les anciens combattants et leur famille, en examinant les motifs de sa consommation et son incidence perçue sur le sommeil, la douleur, l’ÉSPT, les blessures morales, l’anxiété et l’exécution des tâches quotidiennes.
Modes de consommation et expériences liées au cannabis chez les anciens combattants en état d’ÉSPT (Ottawa, Ontario) Organisme principal : Université d’Ottawa Populations prioritaires : Anciens combattants en ÉSPT, qui consomment du cannabis Chercheuse principale : Dre Rébecca Robillard Ce projet, cofinancé par Anciens Combattants Canada, vise à décrire les habitudes de consommation de cannabis, à déterminer comment la consommation de cannabis est liée aux problèmes de santé mentale et aux effets indésirables, et à déterminer les facteurs qui peuvent influencer ces relations chez les anciens combattants.
Cannabis et santé mentale chez les anciens combattants du Canada : Comprendre le rôle du traumatisme et son incidence sur la recherche d’aide (Winnipeg, Manitoba) Organisme principal : Université du Manitoba Populations prioritaires : Anciens combattants qui consomment du cannabis Chercheuse principale : Dre Tracie O. Afifi Cette étude, cofinancée par Anciens Combattants Canada, vise à déterminer si des antécédents de mauvais traitements infligés aux enfants et des événements traumatiques liés à un déploiement sont associés à une probabilité accrue de consommation de cannabis. Le projet examinera également si la consommation de cannabis est liée à la consommation d’autres substances, aux troubles mentaux, au comportement suicidaire, à la perception d’un besoin de soins de santé mentale, à la recherche d’aide pour des problèmes de santé mentale et aux obstacles aux soins.
Comprendre les expériences et les besoins complexes des personnes qui consomment du cannabis et qui vivent avec des problèmes de santé mentale (Toronto, Ontario) Organisme principal : Centre de toxicomanie et de santé mentale Populations prioritaires : Personnes de l’IRER atteintes de maladie mentale, qui consomment du cannabis Chercheuse principale : Dr Sergio Rueda Ce projet explorera les expériences et les perspectives sur la relation entre la santé mentale et le cannabis parmi les personnes de l’IRER qui vivent avec une maladie mentale, consomment du cannabis et sont en contact avec le secteur de la santé mentale de l’Ontario.