Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter  à 988 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

AccueilCentre des médias › 3 septembre 2013 – Prolongation du projet Chez Soi à Toronto grâce à des fonds des Instituts de recherche en santé du Canada

3 septembre 2013 – Prolongation du projet Chez Soi à Toronto grâce à des fonds des Instituts de recherche en santé du Canada

Poursuite de l’étude de l’efficacité à long terme de l’approche accordant la priorité au logement dans la lutte à l’itinérance

Calgary, Alberta | Le 3 septembre 2013

Grâce à des fonds provenant des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le projet Chez Soi de la Commission de la santé mentale du Canada à Toronto se prolongera durant quatre ans encore.

Misant sur l’information collectée par la Commission dans le cadre de la plus vaste étude de l’approche accordant la priorité au logement dans le monde, le projet de recherche creusera la question de l’efficacité à long terme de cette approche dans la lutte à l’itinérance, plus précisément l’itinérance de personnes aux prises avec un trouble mental.

Les IRSC octroient 1,9 million de dollars au titre de subvention de fonctionnement au Centre for Research on Inner City Health (CRICH) à l’Hôpital St. Michael, l’équipe de recherche qui a étudié les participants au projet Chez Soi de la Commission à Toronto durant deux ans. Grâce à cette subvention, le CRICH sera en mesure de poursuivre son étude des 450 participants de Toronto durant quatre ans encore.

« Ce financement vient confirmer l’importance du projet Chez Soi et nous offrir la possibilité à nulle autre pareille d’approfondir nos connaissances sur l’efficacité et la rentabilité à long terme du modèle de priorité au logement pour les personnes itinérantes affligées de problèmes de santé mentale », déclare Stephen Hwang, chercheur du CRICH et directeur du volet itinérance, logement et santé à l’Hôpital St. Michael. « Les constatations issues de cette étude viendront éclairer la planification et l’allocation des ressources dans les futures initiatives de lutte à l’itinérance au Canada. »

Mise sur pied en 2009, l’initiative Chez Soi est un projet de recherche appliquée de quatre ans ayant pour but de déterminer les services et les systèmes les mieux à même de combler les besoins de personnes itinérantes aux prises avec une maladie mentale. Le projet de recherche expérimental met à l’épreuve l’approche accordant la priorité au logement reposant sur l’accès à un logement subventionné par l’entremise d’un supplément au loyer et à des services de santé mentale et de soutien. Le projet s’est déroulé à Toronto, à Montréal, à Moncton, à Winnipeg et à Vancouver et il s’est officiellement terminé en mars 2013. La Commission fera paraître le rapport final sur l’efficacité de l’approche dans les prochains mois.

« Les Instituts de recherche en santé du Canada savent que les Canadiens aux prises avec des problèmes de santé mentale et dépourvus d’un toit éprouvent d’immenses difficultés à obtenir les services de santé spécialisés nécessaires pour mener une vie autonome », précise le docteur Anthony Phillips, directeur scientifique de l’Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies. « C’est important pour nous de soutenir des projets de recherche ambitieux de cette nature, qui nous en diront plus sur l’effet d’un logement sûr et confortable sur la santé de ces personnes. »

« Les constatations issues de la recherche dans le cadre du projet Chez Soi démontrent que l’offre d’un toit et de services de soutien appropriés à la personne itinérante atteinte d’une maladie mentale grave lui permettra à terme de mener une vie indépendante et de diminuer le recours aux services de santé ou de justice coûteux », ajoute Louise Bradley, directrice générale de la Commission. « Ces fonds seront particulièrement utiles, car ils permettront de poursuivre la collecte de données sur les résultats, entreprise en 2009, et de mieux connaître l’effet à long terme de l’approche accordant la priorité au logement sur les collectivités et sur les personnes itinérantes aux prises avec un problème de santé mentale. »

Le projet de recherche Chez Soi conclut que chaque tranche de 10 $ dépensés pour les participants se traduit par des économies de 7 $ découlant de la baisse d’utilisation de refuges, de services de santé et de services judiciaires. Dans le groupe des grands utilisateurs de services, cette tranche de 10 $ s’accompagne d’économies de 22 $ provenant de la réduction de l’utilisation de services locaux.

Les IRSC, par cette subvention, et le gouvernement de l’Ontario, qui a convenu en février dernier de continuer d’offrir un logement subventionné et des services de soutien à 240 personnes atteintes d’une maladie mentale ayant participé au projet Chez Soi à Toronto investissent dans l’approche accordant la priorité au logement.

LES INSTITUTS DE RECHERCHE EN SANTÉ DU CANADA
Les Instituts de recherche en santé du Canada sont l’organisme du gouvernement du Canada chargé d’investir dans la recherche en santé. Leur objectif est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et de favoriser leur application en vue d’améliorer la santé, d’offrir de meilleurs produits et services de santé, et de renforcer le système de santé au Canada. Composé de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à plus de 14 100 chercheurs et stagiaires en santé dans tout le Canada.

À propos de la Commission de la santé mentale du Canada
La Commission a pour mandat de susciter la transformation du système de la santé mentale. Elle collabore avec des centaines de partenaires pour changer l’attitude de la population canadienne à l’égard des problèmes de santé mentale et pour améliorer les services et le soutien. Elle vise à aider les personnes confrontées à un problème de santé mentale à mener une vie productive et enrichissante. La Commission de la santé mentale du Canada est financée par Santé Canada.

Renseignements pour les médias :
Kyle Marr, conseiller en communications
Commission de la santé mentale du Canada
Bureau : 403-385‐4050
Cellulaire : 587-226-8782
kmarr@commissionsantementale.ca

PARTAGEZ CETTE PAGE

Nous joindre
Renseignements généraux:

350, rue Albert, bureau 1210
Ottawa (Ontario) Canada K1R 1A4
Tél : 613.683.3755
Téléc : 613.798.2989

Courriel : infocsmc@commissionsantementale.ca

Les médias sont invités à communiquer avec :

Tél : 613.683.3748
Courriel : media@commissionsantementale.ca

La Commission de la santé mentale du Canada se veut être un moteur du changement. Elle est un organisme conçu pour proposer des recommandations qui amélioreront le réseau de la santé mentale à l’échelle nationale. La Commission n’intervient pas directement pour faire valoir les droits d’individus en particulier, elle n’offre pas de services de proximité ni n’assure la prestation d’autres services ou de ressources locales.