Si vous êtes en état de détresse, veuillez appeler ou texter le 988 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Le VecteurConversations sur la santé mentale

La Norme sur la SSP est reconnue au Canada et à l’étranger

La Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail continue d’accumuler les éloges au Canada et à l’étranger par sa qualité, son intégralité et son influence. Il s’agit d’un ensemble de lignes directrices, d’outils et de ressources élaborés au Canada pour aider les employeurs à promouvoir la santé mentale et à prévenir les dommages psychologiques au travail. Elle a été élaborée conjointement par la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC), l’Association canadienne de normalisation et le Bureau de normalisation du Québec et lancée en 2013.

Un examen international des lignes directrices sur la santé mentale en milieu de travail (lien en anglais) paru en août dans le journal Preventive Medicine, révèle que la Norme a obtenu la meilleure note pour ce qui est de sa qualité (90 %) et de l’exhaustivité de son contenu (100 %), par rapport aux 20 autres lignes directrices qui ont été évaluées. L’examen portait sur les lignes directrices conçues pour aider les employeurs à repérer, à prévenir et à gérer les problèmes de santé mentale en milieu de travail. Il reposait sur une approche intégrée qui alliait la médecine, la psychologie, la gestion en santé publique ainsi que la santé et la sécurité au travail.

L’évolution de la santé mentale en milieu de travail au Canada, un rapport de recherche canadien réalisé en partie grâce au financement de la CSMC, indique que 83 % des informateurs clés ont nommé la Norme parmi les jalons ou les initiatives d’influence ayant contribué à une amélioration de la situation de la santé mentale en milieu de travail au cours des 10 dernières années. De plus, la CSMC a été nommée par plus du trois quarts des informateurs clés parmi les jalons ou les organismes d’influence ayant contribué à une amélioration de la situation de la santé mentale en milieu de travail au cours de cette même période. L’étude a été commandée par le Centre pour la santé mentale en milieu de travail de la Great-West et réalisée par les chercheurs de l’Université de Fredericton.

« En cinq ans à peine, la Norme est passée du statut de cadre théorique à celui de sensation internationale. Aucun milieu de travail n’est à l’abri des défis pour la santé et désormais, aucun milieu de travail n’est dépourvu des ressources pour y répondre, soutient Louise Bradley, PDG de la CSMC. La Norme donne à chaque employeur l’occasion d’examiner ses efforts pour la santé mentale et de déterminer de quels outils ils ont besoin pour s’améliorer. »

Le nombre de téléchargements de la Norme se poursuit à un rythme impressionnant. Il a atteint 38 000 en date d’avril et se poursuit, sans aucun ralentissement. « Le nombre d’accès qui demeure continuellement stable est un phénomène unique; cela témoigne éloquemment de l’intérêt continu que l’on porte à cet aspect du milieu de travail, en plus de démontrer que la Norme est soutenue, considérée et acceptée par les parties prenantes de notre secteur, explique Jill Collins, chef de projet, santé et sécurité au travail, Groupe CSA, et informatrice clé dans le cadre de cette étude.

La santé mentale en milieu travail n’a pas seulement trait à l’environnement selon Louise Bradley. « C’est comme un effet d’entraînement. Des salles de réunion aux salles à manger et des communautés de pratique aux équipes de hockey, le fait de se préoccuper de la santé mentale au travail ouvre le dialogue partout ailleurs. En tant qu’employé, plus vous apprenez à protéger votre santé mentale, plus vous êtes en mesure de partager vos connaissances avec votre partenaire, vos enfants, vos amis ou voisins. »

Author:
Les points de vue et les opinions exprimés dans cet article appartiennent uniquement à l’auteur(e) et ne représentent pas nécessairement les politiques officielles de la Commission de la santé mentale du Canada.

Derniers articles

À quoi ressemble la vie des personnes atteintes de schizophrénie?

At 26, Gillian Corsiatto of Red Deer, Alta., is a published author – her debut novel, Duck Light, asks the serious question: “How can one break free of societal expectations?” More books and plays are underway. She’s also been a keen improv performer with Bullskit Comedy.

Apprenez-en plus

Club de lecture – Lifeline: An Elegy

Writing Your Raw Reality: Stephanie Kain’s novel changes the narrative on supporting someone with mental illness.

Apprenez-en plus

C’est drôle, la santé mentale?

La santé mentale n’est peut-être pas le sujet le plus désopilant, mais dans les campagnes de sensibilisation du public, une dose d’humour peut détendre l’atmosphère. En prévision de la Semaine de la santé mentale – qui mettra de l’avant le pouvoir guérisseur de la compassion – nous examinons des moyens d’entrer en relation et de diffuser des messages qui favorisent la santé mentale dans la bonne humeur.

Apprenez-en plus

Remixez votre thérapie

Le hip-hop thérapeutique, ou comment créer des liens avec les jeunes

Apprenez-en plus