Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

AccueilCe que nous faisonsLa santé mentale dans le système judiciaire

La santé mentale dans le système judiciaire

Quel est l’enjeu?

Les maladies et les problèmes liés à la santé mentale demeurent considérablement plus nombreux chez les personnes ayant des démêlés avec le système judiciaire que dans la population générale, une disparité qui est à la hausse.

Les personnes ayant affaire au système judiciaire qui sont aux prises avec des maladies et des problèmes liés à la santé mentale sont confrontées à un éventail de difficultés pouvant détériorer leur santé mentale. Les expériences d’incarcération et divers facteurs de stress peuvent intensifier des maladies existantes, en faire apparaître de nouvelles et faire obstacle au rétablissement et à la guérison. Voici quelques-uns de ces facteurs de stress :

  • se sentir écarté du soutien et des services communautaires pendant l’incarcération
  • être confronté à des services de santé mentale inadéquats ou indisponibles dans les établissements correctionnels (p. ex. des services fragmentés, non sécuritaires sur le plan culturel ou ne tenant pas compte des traumatismes)
  • voir les établissements recourir à la ségrégation et à la pharmacologie comme principaux moyens d’intervention
  • être aux prises avec la stigmatisation, la discrimination et l’exclusion systématique du marché du travail, des logements et des services de santé après leur libération.

Que faisons-nous?

Nous contribuons à élargir l’éventail d’initiatives répondant aux besoins en matière de santé mentale des personnes ayant des démêlés avec le système judiciaire. Ces initiatives poursuivent les objectifs suivants :

  • mobiliser les principaux partenaires et obtenir l’engagement des personnes ayant un savoir expérientiel
  • diffuser les pratiques exemplaires
  • promouvoir la recherche fondée sur des données probantes
  • définir des stratégies pour améliorer les services et les mesures de soutien répondant aux besoins en matière de santé mentale.

Dans le cadre de ce travail, nous offrons une gamme croissante de ressources :

Document d’une page sur la santé mentale et le système judiciaire

Quelques faits en bref sur la maladie mentale chez les personnes ayant des démêlés avec la justice.  

Les besoins en matière de santé mentale des personnes ayant eu affaire au système judiciaire

Un examen exploratoire rapide élaboré en partenariat avec l’Association canadienne pour la santé mentale qui porte sur les recherches et les politiques existantes relatives aux besoins en santé mentale des personnes ayant des démêlés avec la justice. Il vise à orienter l’élaboration de recherches et de politiques futures en mettant en relief les connaissances acquises et les lacunes restantes.

  • Messages clés
    Une série d’infographies illustrant les messages clés du document Les besoins en matière de santé mentale des personnes ayant eu affaire au système judiciaire, conçue pour donner aux décideurs et aux chercheurs un aperçu de la brève revue exploratoire complète.

La santé mentale et le système de justice pénale : « Ce que nous avons entendu »

Un rapport résumant les grands thèmes dégagés de l’examen exploratoire rapide, d’entretiens réalisés avec des répondants clés et d’une enquête nationale. Il résume les principaux obstacles et occasions en ce qui concerne l’amélioration de la santé mentale des personnes ayant des démêlés avec la justice et met en évidence les besoins en matière de santé mentale propres à certaines populations.

TEMPO : Interactions avec les policiers

Un cadre national sur la formation des policiers, créé en partenariat avec l’Association canadienne des chefs de police. Il est conçu pour aider les policiers à reconnaître les maladies et les problèmes liés à la santé mentale chez une personne et à intervenir de façon appropriée et empathique auprès d’elle.

National Trajectory Project

Un programme financé par la CSMC qui a tracé un chemin dans les systèmes de justice pénale et de santé mentale au Québec, en Ontario et en Colombie-Britannique pour les personnes reconnues non criminellement responsables pour cause de trouble mental. Ce projet avait pour but d’étudier le profil des personnes reconnues non criminellement responsables en raison d’un trouble mental, l’application des dispositions de justice pénale ainsi que les résultats sur le plan de la santé mentale et de la justice.

INITIATIVES CONNEXES
L`esprit au travail premiers intervenants

Réduire la stigmatisation et accroître la résilience chez les premiers intervenants

Premiers soins en santé mentale - Police

Une formation aidant les policiers à améliorer leurs interactions avec les personnes pouvant être aux prise avec un probème de santé mentale

Ressources

La Commission de la santé mentale du Canada (la Commission) a créé certaines ressources pour aider à réduire la surreprésentation des personnes une maladie mentale dans le système de justice pénale. Cliquez les liens ci‑dessous pour en savoir plus.

The MHCC is funding 14 two-year projects (2020-22) to address knowledge gaps in the relationship between mental health and cannabis among priority populations.
Rapport complet : TEMPO : guide sur les interactions entre les policiers et les personnes aux prises avec un trouble mental
La Commission de la santé mentale du Canada coordonne le travail de promotion du programme auprès des organisations policières de partout au pays. L’évaluation préliminaire du programme montre que celui-ci...
La stratégie en matière de santé mentale pour le Canada, Changer les orientations, changer des vies, publiée en mai 2012, constitue une première pour le Canada. Elle établit des objectifs pour...