Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Accueil › Ressources › Répertoire national des services et mesures de soutien de santé mentale et usage de substances destinés aux personnes en transition hors du système judiciaire : Rapport final

Répertoire national des services et mesures de soutien de santé mentale et usage de substances destinés aux personnes en transition hors du système judiciaire : Rapport final

Contexte : Transition hors du système judiciaire

L’implication dans le système judiciaire peut comprendre plusieurs étapes, comme faire l’objet d’un contrôle policier dans la circulation, être arrêté, être accusé, être détenu, être jugé coupable, être condamné, être incarcéré, être libéré sous condition ou autrement être placé sous l’autorité des juridictions pénales. Après avoir eu des démêlés avec la justice, les personnes qui sortent du système judiciaire pour réintégrer la collectivité (couramment appelée réinsertion dans la littérature) font face à de nombreux défis. Plus particulièrement, les personnes libérées à la suite d’une incarcération rencontrent souvent des difficultés en lien avec le logement, le revenu et l’emploi, le rétablissement de liens avec la famille ou la connexion avec les services de soutien, l’isolement social et l’accès à des services de santé et à des services sociaux. Parmi les obstacles structurels majeurs à une réinsertion réussie dans la collectivité, il y a les politiques relatives à la détention dans les quartiers de haute sécurité, au public et à l’emploi, la discrimination exercée par les fournisseurs de services et la stigmatisation sociale. Ces obstacles contribuent à alimenter un cycle connu de réarrestations et de réincarcérations, que l’on désigne également sous l’expression de « portes tournantes » du système judiciaire.

Les personnes qui vivent avec une maladie mentale ou un problème de santé mentale sont surreprésentées au sein du système judiciaire canadien, et de nombreuses personnes impliquées dans le système vivent aussi avec des problèmes de consommation de substances concomitants. Bien que les données probantes soient mitigées, des études montrent que de manière générale, les personnes aux prises avec une maladie mentale qui sont libérées du système correctionnel ne présentent pas un taux significativement plus élevé de récidive que les autres personnes qui sont libérées. Cependant, pour celles qui font face à des problèmes de santé mentale ou de consommation de substances, la transition vers la communauté peut être extrêmement difficile compte tenu du fait qu’elles doivent recevoir des mesures de soutien et des interventions thérapeutiques spécialisées.

Formulaire de rétroaction

Bonjour, et merci de consulter cette ressource. Après l’avoir parcourue, il nous plairait d’en apprendre un peu plus sur vos centres d’intérêt et sur la façon dont vous avez trouvé notre site. L’information proposée correspondait-elle à ce que vous cherchiez? Les renseignements étaient-ils utiles? Nous tiendrons compte de vos commentaires pour améliorer nos services. En guise de remerciement, vous serez automatiquement inscrit à un concours qui pourrait vous permettre de gagner un prix en argent ou un chèque-cadeau. *

Veuillez noter que:

  • La participation à la présente enquête est volontaire.
  • Les renseignements recueillis seront uniquement et exclusivement utilisés par la Commission de la santé mentale du Canada afin d’améliorer la qualité de ses documents.
Acceptez-vous que l’on communique avec vous d’ici 3 à 6 mois afin d’effectuer une enquête de suivi?
Dans l’affirmative, veuillez fournir une adresse de courriel

* MINI RÈGLEMENT DU CONCOURS SUR LE SONDAGE

Aucun achat n’est requis. Le concours est ouvert aux résidents du Canada qui sont âgés de 13 ans ou plus, et qui ont reçu une invitation à répondre au sondage [PSSM / EAT et EAT-PI / Outil de connaissance] de la Commission de la santé mentale du Canada, et à participer au concours. Le concours commence le 3 octobre, 2022 à 0 h, HE, et prend fin le 15 mars 2023 à 23 h 59 min, HE. Il y a 6 prix disponibles à gagner. (i) 1 prix de 500 $ à gagner, consistant en un certificat cadeau d’un détaillant en ligne; et (ii) 5 prix de 50 $ à gagner, consistant chacun en un certificat cadeau d’un détaillant en ligne. La limite permise est d’une (1) participation par personne et par courriel. Les chances de gagner dépendent du nombre de participations admissibles. Le concours inclura obligatoirement une question d’évaluation des compétences en mathématiques. Pour accéder à l’entièreté du règlement et aux détails de participation, rendez-vous à

This field is for validation purposes and should be left unchanged.

PARTAGEZ CETTE PAGE

Sur le même thème

Cadre national de la qualité et mesures recommandées Les soins de santé mentale collaboratifs constituent une approche éprouvée pour améliorer : Pourtant, les soins collaboratifs varient considérablement dans l’ensemble du...

Cette courte vidéo animée raconte l’histoire de notre investissement dans 14 projets de recherche communautaire qui visent à combler les lacunes dans la connaissance de la relation entre le cannabis et...

Les problèmes de santé mentale et d’usage de substances sont restés préoccupants dans toutes les provinces. La Commission de la santé mentale du Canada et le Centre canadien sur les...