Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Accueil › Ressources › Gérer le stress financier causé par la COVID-19

Gérer le stress financier causé par la COVID-19

Si vous vous sentez stressé ou anxieux par rapport à vos finances en ce moment, vous n’êtes pas seul. Des personnes occupant un emploi précaire à celles dont les investissements ont été durement touchés, en passant par les gens ayant des craintes concernant l’économie mondiale, très rares sont ceux qui échappent à la nouvelle réalité financière engendrée par la COVID-19. Dans le but d’offrir des conseils pratiques à ceux qui composent avec un stress financier supplémentaire, nous avons demandé l’aide de Chuck Bruce, président du conseil d’administration de la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC), comptable professionnel agréé, planificateur financier agréé et président-directeur général de Provident10, ainsi que du Dr Keith Dobson, professeur de psychologie clinique à l’Université de Calgary.

  1. Soyez prêt à parler de finances
    Personne n’aime parler de ses problèmes d’argent. C’est encore un sujet tabou qui en rend plusieurs mal à l’aise, voire honteux. Mais être disposé à aller au-delà de son malaise et à avoir une conversation ouverte relativement à sa santé financière est la première étape pour améliorer cette dernière. De la même façon, vous ouvrir à une personne de confiance quant aux dégâts psychologiques causés par le stress financier peut vous aider à mieux comprendre vos pensées et vos émotions. Et dans le contexte financier actuel, il y a de fortes chances que cette personne se sentira aussi concernée.
  2. Examinez votre budget
    Il peut être difficile d’examiner ses dépenses, mais le fait d’établir ou de réviser son budget de manière réaliste maintenant ne fera que contribuer à réduire le stress financier plus tard. Examinez honnêtement où va votre argent et déterminez comment réaffecter ces sommes en fonction de vos revenus actuels et futurs probables. En plus de prévenir le stress supplémentaire lié au fait de dépenser au-delà de vos moyens, établir un budget peut contribuer à vous donner un sentiment de contrôle.
  3. Tirez parti de la formation gratuite
    Il y a actuellement tout un éventail de cours en ligne sur la santé mentale offerts gratuitement. Pourquoi n’en profiteriez-vous pas pour en suivre un, comme la série de cours 101 sur la santé mentale du Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH)? Si vous êtes un travailleur essentiel, découvrez la Formation virtuelle en réponse aux crises de la CSMC. Il y a aussi beaucoup de formation de perfectionnement professionnel gratuite, comme la variété de cours offerts par Coursera (en anglais seulement). Quel que soit le sujet, cette formation accessible est un excellent moyen de nourrir votre bien-être mental et de vous distraire de façon saine.
  4. Évitez de surveiller de façon obsessive vos investissements
    Voir ses investissements subir un important revers peut être effrayant, mais surveiller excessivement ses gains et ses pertes peut générer du stress ou de l’anxiété supplémentaire et faire en sorte qu’il est plus difficile de se concentrer sur autre chose. Une fois que vous avez évalué la situation et pris des mesures pour atténuer l’impact financier sur vos résultats, essayez de vous en détacher. Songez à vous fixer des limites et à déterminer à quelle fréquence vérifier l’état de vos investissements (par exemple, une fois par semaine). Demandez-vous aussi s’il serait pertinent de passer en revue vos préoccupations avec un spécialiste en investissement.
  5. Donnez-vous la permission de pleurer vos pertes
    Pour plusieurs, la COVID-19 a entraîné une diminution des revenus, l’épuisement des économies et même la perte d’un emploi. Si votre situation financière a été bouleversée, donnez-vous le temps de pleurer ce que vous avez perdu et de digérer le changement. Si un proche a perdu son emploi ou essuyé un revers financier important, vous pouvez le soutenir en validant ses sentiments de colère, de frustration et de crainte à l’égard de l’avenir. Pour en savoir plus sur le soutien en santé mentale à la suite de la perte d’un emploi, consultez le récent article du bulletin de la CSMC sur la perte d’emploi et ses répercussions sur le bien-être mental.
  6. N’hésitez pas à demander une aide professionnelle
    Ne laissez pas la gêne ou l’autostigmatisation vous empêcher de demander du soutien professionnel. Consulter un conseiller financier peut vous aider à vous assurer que vos décisions bancaires sont ancrées dans la logique, plutôt que dans l’émotion. De même, si votre santé mentale vous préoccupe, parlez-en à votre médecin de famille ou à un professionnel de la santé mentale. Ces experts sont là pour vous aider, et vous n’avez rien à perdre en leur demandant conseil.

Forme

Salut! Merci d’avoir consulté cette ressource. Nous serions ravis que vous partagiez un peu plus d’informations sur vous-même et sur la façon dont vous êtes arrivé ici (Quel type d’informations recherchiez-vous ? Cette ressource vous a-t-elle aidé ?). Cela nous aidera à créer un meilleur contenu à l’avenir. Merci!

Veuillez noter que:

  • La participation à la présente enquête est volontaire.
  • Les renseignements recueillis seront uniquement et exclusivement utilisés par la Commission de la santé mentale du Canada afin d’améliorer la qualité de ses documents.
Acceptez-vous que l’on communique avec vous d’ici 3 à 6 mois afin d’effectuer une enquête de suivi?
Dans l’affirmative, veuillez fournir une adresse de courriel

Avis de non-responsabilité

Vos commentaires seront uniquement utilisés à des fins de rétroaction. Merci pour votre participation à notre programme de rétroaction.

This field is for validation purposes and should be left unchanged.
EN VEDETTE
La santé mentale des aînés est aussi importante que la santé mentale aux autres âges de la vie, mais elle ne reçoit pas toujours l’attention et les services dont elle...
Les principes et valeurs qui suivent se veulent orienter la création de politiques, programmes et services qui font la promotion et qui soutiennent la santé mentale des aînés, ainsi que...