Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Accueil › Ressources › Le maintien de la Norme : Étude de suivi auprès des participants au Projet de recherche sous forme d’études de cas après un an

Le maintien de la Norme : Étude de suivi auprès des participants au Projet de recherche sous forme d’études de cas après un an

Dans l’ensemble, les 25 organisations participantes ont su maintenir leur niveau global d’application de la Norme, notamment en ce qui concerne les cinq éléments de celle-ci, tout au long de l’année de suivi, en l’absence de soutien et de ressources externes. Il s’agit d’un constat très positif et encourageant. Toutefois, il y avait une certaine variabilité dans le maintien des progrès enregistrés : le niveau de mise en œuvre de la Norme a diminué chez certains employeurs tandis qu’il a augmenté chez d’autres. Il faut en conclure qu’un soutien additionnel aurait pu profiter aux organisations qui appliquent la Norme, particulièrement à celles qui éprouvaient des difficultés.

L’amélioration de la santé et de la sécurité psychologiques dans les milieux de travail canadiens grâce à la Norme passe par l’adoption de changements organisationnels. Opérer de tels changements entraîne son lot de défis, prend du temps et comporte un risque d’échec. Comme le présent projet s’échelonnait sur une période relativement courte, il reste encore à déterminer si les gains réalisés seront maintenus et incorporés au tissu des organisations. Néanmoins, les résultats obtenus sont extrêmement prometteurs et offrent une motivation et une orientation précieuses à d’autres organisations choisissant d’adopter la Norme.

Les résultats obtenus grâce à cette étude renforcent les conclusions tirées au terme du PRÉC et ont généré plusieurs recommandations ayant pour but d’aider les organisations souhaitant adopter la Norme, que ce soit immédiatement ou à un moment ultérieur, et à maintenir les progrès réalisés. Ces recommandations sont les suivantes :

  • Les outils et les ressources créés par la CSMC et ses principaux partenaires communautaires pour faciliter la mise en œuvre de la Norme devraient demeurer à la disposition des organisations qui le souhaitent.
  • Les outils qui mesurent et renforcent les connaissances, la confiance et la participation des employés sont particulièrement utiles pour maintenir le niveau d’application.
  • L’engagement de l’organisation à l’égard de la mise en œuvre de la Norme devrait être régulièrement examiné et communiqué au personnel.
  • Les organisations devraient adopter un plan de relève afin d’assurer que les ressources, le personnel et le leadership nécessaires sont en place pour maintenir les progrès accomplis.
  • Intégrer les programmes, les politiques et les pratiques énoncés dans la Norme aux activités quotidiennes viendra favoriser le maintien.
  • Une évaluation minutieuse des mesures en lien avec la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail devrait être effectuée pour déterminer si celles-ci ont été maintenues, modifiées ou abandonnées.

La mise en œuvre de la Norme nécessite des changements organisationnels, et l’adoption de ces changements prend du temps.

Formulaire de rétroaction

Bonjour, et merci de consulter cette ressource. Après l’avoir parcourue, il nous plairait d’en apprendre un peu plus sur vos centres d’intérêt et sur la façon dont vous avez trouvé notre site. L’information proposée correspondait-elle à ce que vous cherchiez? Les renseignements étaient-ils utiles? Nous tiendrons compte de vos commentaires pour améliorer nos services. En guise de remerciement, vous serez automatiquement inscrit à un concours qui pourrait vous permettre de gagner un prix en argent ou un chèque-cadeau. *

Veuillez noter que:

  • La participation à la présente enquête est volontaire.
  • Les renseignements recueillis seront uniquement et exclusivement utilisés par la Commission de la santé mentale du Canada afin d’améliorer la qualité de ses documents.
Acceptez-vous que l’on communique avec vous d’ici 3 à 6 mois afin d’effectuer une enquête de suivi?
Dans l’affirmative, veuillez fournir une adresse de courriel

* MINI RÈGLEMENT DU CONCOURS SUR LE SONDAGE

Aucun achat n’est requis. Le concours est ouvert aux résidents du Canada qui sont âgés de 13 ans ou plus, et qui ont reçu une invitation à répondre au sondage [PSSM / EAT et EAT-PI / Outil de connaissance] de la Commission de la santé mentale du Canada, et à participer au concours. Le concours commence le 3 octobre, 2022 à 0 h, HE, et prend fin le 15 mars 2023 à 23 h 59 min, HE. Il y a 6 prix disponibles à gagner. (i) 1 prix de 500 $ à gagner, consistant en un certificat cadeau d’un détaillant en ligne; et (ii) 5 prix de 50 $ à gagner, consistant chacun en un certificat cadeau d’un détaillant en ligne. La limite permise est d’une (1) participation par personne et par courriel. Les chances de gagner dépendent du nombre de participations admissibles. Le concours inclura obligatoirement une question d’évaluation des compétences en mathématiques. Pour accéder à l’entièreté du règlement et aux détails de participation, rendez-vous à

This field is for validation purposes and should be left unchanged.

PARTAGEZ CETTE PAGE

Sur le même thème

En tant que travailleur du commerce de détail ou de l’hôtellerie, vous faites souvent face à des difficultés pendant la période des Fêtes. Bien que les dernières années aient été...

Pendant la période fébrile des Fêtes, la santé mentale des travailleurs du commerce de détail et de l’hôtellerie devrait être la principale préoccupation des organisations. Compte tenu de tous les...

Soutien pour l’autosoin psychologique et protection contre la détresse morale en milieu de travail : Facilitateurs et obstacles La santé et la sécurité psychologiques sur le lieu de travail sont...