Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter  à 988 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Accueil › Ressources › Miniguide pour les femmes tenues à l’écart du marché du travail

Miniguide pour les femmes tenues à l’écart du marché du travail

Les femmes sont régulièrement forcées de mettre leur carrière en veilleuse. Que ce soit pour prendre soin de leurs enfants ou de parents malades ou âgés, elles étaient plus susceptibles que les hommes d’assumer des responsabilités d’aidante au détriment de leur vie professionnelle.

Les conséquences d’une absence prolongée du marché du travail sont multiples et touchent souvent le bien-être mental, financier et professionnel d’une femme, ainsi que d’autres aspects de sa vie. Les femmes ne sont pas toutes aux prises avec des difficultés, mais pour celles qui le sont, la bonne combinaison de soutien et d’actions pratiques peut alléger leur fardeau et favoriser leur résilience.

QUELQUES CHIFFRES EN BREF

• Lors d’un sondage sur les effets de la COVID-19 surla santé mentale au Canada, les femmes, surtout celles avec des enfants à charge, faisaient partie des groupes les plus susceptibles de souffrir d’anxiété et de dépression.

• Les personnes qui ont perdu leur emploi ou qui ne travaillent plus en raison de la COVID-19 sont plus susceptibles d’avoir un niveau d’anxiété modéré ou élevé, et sont également plus susceptibles que d’autres groupes de rapporter souffrir de solitude.

• Un sondage annuel mené en 2020 auprès de femmes sur le marché du travail aux États-Unis a révélé que les mères étaient deux fois plus susceptibles que les pères de craindre que leur rendement au travail soit jugé négativement à cause de leurs obligations familiales.

• Aux États-Unis, 70 % des mères ayant des enfants de moins de dix ans ont affirmé que les soins aux enfants étaient un de leurs trois principaux problèmes Durant la pandémie, comparativement à 54 % des pères.

• Le tiers des mères au travail au Canada ont songé à quitter leur emploi en raison de la COVID-19.

• Durant la pandémie de COVID-19, il y a eu beaucoup plus de femmes de couleur au chômage que de femmes blanches (10,5 % comparativement à 6,2 % pour les femmes blanches, en date de novembre 2020)

Formulaire de rétroaction

Bonjour, et merci de consulter cette ressource. Après l’avoir parcourue, il nous plairait d’en apprendre un peu plus sur vos centres d’intérêt et sur la façon dont vous avez trouvé notre site. L’information proposée correspondait-elle à ce que vous cherchiez? Les renseignements étaient-ils utiles? Nous tiendrons compte de vos commentaires pour améliorer nos services.

Acceptez-vous que l’on communique avec vous d’ici 3 à 6 mois afin d’effectuer une enquête de suivi?
Dans l’affirmative, veuillez fournir une adresse de courriel
This field is for validation purposes and should be left unchanged.

PARTAGEZ CETTE PAGE

Sur le même thème

La santé mentale concerne tout le monde, y compris les travailleurs de la santé. Cette vidéo raconte l’histoire d’une personne qui trouve un accès à des services de santé mentale...

Principales constatations Contexte Le présent rapport décrit les présentations des intervenants, les principaux thèmes et les principales constatations issues d’une table ronde virtuelle sur invitation qui a eu lieu en...