Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Accueil › Ressources › Trousse d’outils du gestionnaire – La protection par les gestionnaires de leur propre santé mentale

Trousse d’outils du gestionnaire – La protection par les gestionnaires de leur propre santé mentale

« Le temps que je passe à soutenir mon équipe de mon mieux pèse sur mon propre bien-être. Parfois, j’ai l’impression de puiser à un puits sec. »

Sachez le reconnaître lorsque vous êtes débordé

Les gestionnaires ne se sentent pas toujours en droit de s’inquiéter de leur propre charge de travail. Si vous faites systématiquement des heures supplémen taires, que vous oubliez des échéanciers et des détails de vos projets ou que vous ressentez souvent de l’anxiété face à votre travail, il est possible que votre charge soit trop lourde.

En fait, même si la qualité de votre travail n’a pas diminué, votre santé mentale pourrait avoir décliné.

  • Des changements sur le plan de votre sommeil, de votre humeur, de votre appétit ou de votre motivation pourraient révéler que vous travaillez à un rythme insoutenable.

Amorcez une conversation honnête avec votre supérieur

Comme les membres de votre équipe vous approchent lorsque leur charge de travail est inadéquate, vous ne devriez pas hésiter à faire de même avec votre propre supérieur.

Puisque les hauts dirigeants ne sont généralement pas au fait des moindres affaires quotidiennes, ils n’ont pas nécessairement conscience de l’ampleur de votre tâche. À l’époque du télétravail, des vidéo­conférences qui s’enchaînent et du temps et des efforts supplémentaires requis pour gérer une équipe à distance, vous pourriez avoir besoin de déléguer une partie de vos tâches.

En toute honnêteté, faites part de vos sentiments à votre supérieur et dites-lui comment il pourrait vous aider.


Prenez vos journées de vacances

Trop souvent, les gestionnaires se sentent obligés de travailler plus fort et plus longtemps que tous les membres de leur équipe. En vérité, l’un des gestes les plus importants que vous puissiez poser comme dirigeant est d’incarner un modèle d’équilibre travail-vie et de protection du bien-être mental.

Prenez le temps de vous débrancher, de recharger vos batteries et de vous consacrer aux personnes et aux loisirs qui comptent le plus à vos yeux – qu’il s’agisse de partir en voyage ou de passer une semaine en pyjama à la maison. Lorsque vous êtes en vacances, accordez­vous la permission de reposer votre esprit et de penser à autre chose que le travail.


Fixez des limites claires

Votre emploi ne vous demande probablement pas d’être disponible 24 heures sur 24, toute la semaine. Alors, ne le soyez pas ! Établissez des limites claires pour préserver votre temps et votre bien-être mental, par exemple en réservant une heure pour dîner (et en profitant de ce temps libre pour manger), en coupant les alertes de téléphone ou de clavardag e durant vos périodes de concentration au travail ou en décidant résolument de ne pas consulter vos courriels le soir et la fin de semaine. Lorsque vous aurez dressé une liste correspondant à vos besoins, faites­en part aux membres de votre équipe afin qu’ils puissent ajuster leurs attentes. Vous pourriez même les encourager à vous imiter.

Si vous avez du mal à fixer des limites qui vous conviennent, écrivez à l’équipe responsable des milieux de travail de la CSMC pour découvrir des webinaires sur ce sujet.


N’oubliez pas de déléguer

Une part du travail de gestion d’équipe consiste à apprendre à déléguer certaines tâches et responsabilités. Plus vous serez en mesure de relâcher les rênes, plus il vous sera facile de prendre du recul lorsque vous en aurez besoin, que ce soit pour concentrer vos efforts sur d’autres projets ou pour prendre un congé bien mérité.

Rappelez­vous que le fait que votre collègue em prunte une autre voie pour atteindre un résultat positif n’enlève rien à votre propre façon de faire. En apprenant à céder une partie de votre contrôle, vous démontrez de la confiance, vous conférez de l’autonomie à votre équipe et, plus important encore, vous allégez la charge sur vos épaules.


Utilisez les ressources qui vous sont accessibles

Bien des gestionnaires sont excellents pour encourager les autres à faire appel aux ressources disponibles. Pourquoi ne pas y avoir recours vous­même ? Non seulement les avantages sociaux de votre organisation peuvent­ils vous aider à préserver votre bien­être, mais les programmes d’aide aux employés et les associations professionnelles sont eux aussi source de conseils et d’autres ressources pour aider les gestionnaires à traverser des situations stressantes. De plus, n’hésitez pas à vous tourner vers des ressources communautaires comme l’Espace Mieux-être Canada.

Formulaire de rétroaction

Salut! Merci d’avoir consulté cette ressource. Nous serions ravis que vous partagiez un peu plus d’informations sur vous-même et sur la façon dont vous êtes arrivé ici (Quel type d’informations recherchiez-vous ? Cette ressource vous a-t-elle aidé ?). Cela nous aidera à créer un meilleur contenu à l’avenir. Merci!

Veuillez noter que:

  • La participation à la présente enquête est volontaire.
  • Les renseignements recueillis seront uniquement et exclusivement utilisés par la Commission de la santé mentale du Canada afin d’améliorer la qualité de ses documents.
Acceptez-vous que l’on communique avec vous d’ici 3 à 6 mois afin d’effectuer une enquête de suivi?
Dans l’affirmative, veuillez fournir une adresse de courriel

Avis de non-responsabilité

Vos commentaires seront uniquement utilisés à des fins de rétroaction. Merci pour votre participation à notre programme de rétroaction.

This field is for validation purposes and should be left unchanged.

PARTAGEZ CETTE PAGE

Sur le même thème

Cette ressource peut aider la communauté étudiante de niveau postsecondaire à élaborer et à améliorer ses stratégies en matière de santé mentale; elle est basée sur des données probantes qui...

En mars 2020, le monde entier a vécu quelque chose de nouveau et d’effrayant. Une pandémie a fermé le monde entier et nous a con nés chez nous, changeant soudainement...

De nouveaux résultats d’une série de sondages Léger commandés par la Commission de la santé mentale du Canada et le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances mettent...