Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

AccueilCe que nous faisonsDiversité

Diversité

Quel est l’enjeu?

Le Canada est souvent défini par sa diversité. Il est la patrie de millions de personnes de cultures et d’origines différentes. Plus de 200 langues y sont parlées et 20 % de la population a une langue maternelle autre que l’anglais ou le français.  Ainsi, offrir des services de santé mentale et de soutien à une population diversifiée peut présenter un défi.

Répondre aux besoins diversifiés des populations d’immigrants, de réfugiés et de groupes ethnoculturels ou racialisés (IRER) au Canada
Les immigrants, des réfugiés et les membres de groupes ethnoculturels distincts peuvent subir de la discrimination, se buter à des obstacles linguistiques et éprouver un sentiment de désorientation. Ces facteurs peuvent avoir une grande incidence sur le bien-être d’une personne et l’empêcher d’être au courant des services et programmes de soutien en santé mentale qui sont disponibles. Ainsi, beaucoup de gens ne cherchent pas à obtenir un traitement immédiat lorsqu’ils éprouvent un problème ou une maladie en lien avec la santé mentale. Et lorsqu’ils le font, ils décrivent parfois le problème dans l’optique de leur culture, en des termes qui ne seront pas nécessairement familiers aux fournisseurs de services, ce qui peut causer des malentendus.

Pour soutenir la population diversifiée du Canada, il faut étendre l’accessibilité des services de santé mentale à l’ensemble de la population. Il faut également assurer une meilleure coordination entre les politiques et les éléments probants révélés par la recherche. On peut répondre aux besoins de certains groupes ethnoculturels en élargissant les services actuels. Dans d’autres cas, il faudra emprunter de nouvelles approches. Ces mesures nécessiteront une plus grande participation des communautés, des familles et des personnes qui ont connu des troubles mentaux et la maladie mentale au moment de la planification d’approches et de services appropriés et améliorés.

Que faisons-nous?

Dans la Stratégie en matière de santé mentale pour le Canada , la CSMC indique que de meilleurs services pour les populations diversifiées du Canada sont une priorité en vue d’améliorer le système de santé mentale. Par ses initiatives clés, la CSMC a contribué à la littérature canadienne sur l’amélioration des services de santé mentale pour les populations d’immigrants, de réfugiés et de groupes ethnoculturels ou racialisés. Un rapport récemment publié « Les populations d’immigrants, de réfugiés et de groupes ethnoculturels ou racialisés (IRER) et les déterminants sociaux de la santé – Examen des données du recensement de 2016 » fait ressortir certaines tendances et questions socio-démographiques liées à la santé mentale et au bien-être des populations d’IRER.

Soutien aux populations d’immigrants, de réfugiés et de groupes ethnoculturels ou racialisés (IRER)
La thérapie cognitivo-comportementale adaptée à la culture pour les Canadiens d’origine sud-asiatique est un projet qui vise à mettre au point une forme spécialisée de psychothérapie s’adressant expressément aux populations d’origine sud-asiatique vivant au Canada. La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est un traitement psychologique fondé sur des données probantes qui, dans le cadre de ce projet, sera adapté sur le plan culturel dans l’espoir d’améliorer les résultats en santé mentale des Canadiens d’origine sud-asiatique touchés par l’anxiété et la dépression. Grâce au financement de Santé Canada, le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) et la Commission de la santé mentale du Canada collaborent avec des organismes communautaires hautement respectés des quatre coins du Canada, qui seront essentiels à la mise en oeuvre du projet : Moving Forward Family Services (Vancouver)Punjabi Community Health Services (région du Grand Toronto)  et Centre de santé pour nouveaux arrivants d’Ottawa, hébergé par le Centre de santé communautaire Somerset Ouest (Ottawa).

Qu’avons-nous appris?

Le rapport de 2009 Enjeux et options  cerne cinq domaines d’intervention qui exigent un effort collaboratif :

  1. Prévention
  2. Inclusion
  3. Diversification
  4. Accès
  5. Langue

Pour donner suite au rapport précédent, Arguments en faveur de la diversitéqui a été publié en 2016, démontre clairement qu’il est important sur le plan social et économique de répondre aux besoins des populations IRER. Il présente aux décideurs et aux planificateurs du système des données au sujet de la disparité actuelle en santé mentale, des pratiques prometteuses, en plus de montrer les économies qui peuvent être réalisées en comblant l’écart.

INITIATIVES CONNEXES
Tracer la voie de l'avenir

Indicateurs de la santé mentale pour le Canada

Ressources

La Commission de la santé mentale du Canada (la Commission) a créé des ressources pour favoriser la santé et le bien‑être mentaux des immigrants, des réfugiées et des différents groupes ethnoculturels au Canada. Cliquez les liens ci‑dessous pour en savoir plus.

La Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) a organisé une série de dialogues virtuels, animée par le Dr Akwasi Owusu-Bempah, afin de déterminer les priorités de recherche et...
Lorsque Santé Canada a octroyé, en 2018, des fonds pour explorer la relation entre la consommation de cannabis et la santé mentale à la Commission de la santé mentale du...
Forum sur la santé de la jeunesse arcenciel de la CSMC et JCA Les adultes émergents bispirituels, lesbiennes, bisexuels, transsexuels et allosexuels (2SLGBTQ+) doivent relever des défis particuliers (notamment d’importants...
Les personnes transgenres (trans) font face à des facteurs de stress particuliers, comme le stress ressenti lorsque leur identité de genre n’est pas affirmée. Les personnes transgenres subissent également des...