Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Accueil › Ressources › Amplifier l’expérience des personnes noires dans la recherche sur le cannabis et la santé mentale – Points à retenir

Amplifier l’expérience des personnes noires dans la recherche sur le cannabis et la santé mentale – Points à retenir

La Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) a organisé une série de dialogues virtuels, animée par le Dr Akwasi Owusu-Bempah, afin de déterminer les priorités de recherche et d’explorer les défis et les possibilités en matière de santé mentale et de consommation de cannabis et d’autres substances au sein des communautés noires.

CE QUE NOUS AVONS ENTENDU

Points à retenir des dialogues
Les grands thèmes récurrents suivants ont émergé au terme de près de cinq heures de discussions entre des participants de différents âges, genres, professions et horizons :

  1. Les communautés noires sont multiples.
  2. Parler de l’usage du cannabis dans les communautés noires revient à discuter de racisme systémique et d’autres problèmes structurels dans la société canadienne.
  3. L’usage du cannabis et les problèmes de santé mentale continuent de faire l’objet d’une forte stigmatisation.
  4. La criminalisation de la consommation de cannabis, conjuguée au racisme systémique, a suscité la méfiance face aux institutions et à l’autorité.
  5. La communauté médicale du Canada est perçue comme ayant une faible connaissance du cannabis.
  6. Les participants attachent une grande valeur au savoir expérientiel et à la pertinence culturelle lorsqu’ils consultent de l’information sur la consommation de cannabis et la santé mentale.
  7. Il existe peu de recherches et d’information publique crédible sur le cannabis et sa relation avec la santé mentale, tant dans la population générale que dans les communautés noires.
  8. Les participants aux recherches doivent être rémunérés.
  9. Le Canada a besoin de données sur le cannabis et la santé mentale qui soient intersectionnelles et qui tiennent compte de la race.
  10. Plusieurs personnes noires consommant du cannabis voient dans cette substance un moyen légitime d’améliorer leur qualité de vie et de traiter leurs problèmes de santé physique et mentale.

QUELLE EST LA PROCHAINE ÉTAPE?

À la lumière des dialogues virtuels, cinq points ont émergé comme moyens recommandés à la CSMC et aux autres organes de financement de la recherche pour renforcer les connaissances sur la santé mentale et le cannabis dans les communautés noires du Canada :

  1. Étudier le cannabis dans le contexte culturel approprié.
    Pour surmonter les principaux obstacles qui freinent la compréhension du cannabis et de la santé mentale dans les communautés noires depuis le plus longtemps, les futures études devront tenir compte des problématiques plus globales de la stigmatisation, du racisme systémique et de la méfiance continuelle envers les institutions.
  2. Étudier la consommation de cannabis et ses effets sur la santé mentale à long terme.
    Pour combler les lacunes dans les connaissances sur l’usage du cannabis et la santé mentale, le Canada doit soutenir ou financer de nouvelles études longitudinales sur les raisons qui poussent les gens à consommer du cannabis — particulièrement dans les contextes culturels et historiques dans lesquelles évoluent les communautés noires — et sur les effets à long terme de la consommation sur la santé mentale.
  3. Donner aux chercheurs noirs les moyens de préparer les recherches en collaboration avec les communautés.
    Pour améliorer la crédibilité et l’adéquation culturelle des futures recherches sur le cannabis et la santé mentale dans les communautés noires, les recherches et les possibilités de financement doivent être conçues, mises en oeuvre et diffusées en collaboration avec les membres de ces communautés. De façon plus générale, les nouvelles propositions de recherche doivent prévoir la collecte de données sur la race en plus du sexe et du genre.
  4. Renforcer les capacités descommunautés à éduquer leur population au sujet du cannabis.
    Afin de mieux informer les communautés noires à propos de la relation entre la santé mentale et l’usage de cannabis, le Canada doit investir dans le renforcement des capacités en matière d’éducation et de transfert de connaissances dans les organismes et chez les dirigeants de confiance des communautés noires.
  5. Valider l’expérience personnelle et le savoir expérientiel en matière de consommation de cannabis et de santé mentale.
    Pour orienter les politiques et concevoir du matériel éducatif adapté sur le plan culturel, les chercheurs et les cliniciens doivent valider les connaissances acquises par la voie d’expériences personnelles et le savoir expérientiel à propos de l’usage du cannabis.

Pour en savoir plus sur la série de dialogues, consultez le rapport complet.

Formulaire de rétroaction

Salut! Merci d’avoir consulté cette ressource. Nous serions ravis que vous partagiez un peu plus d’informations sur vous-même et sur la façon dont vous êtes arrivé ici (Quel type d’informations recherchiez-vous ? Cette ressource vous a-t-elle aidé ?). Cela nous aidera à créer un meilleur contenu à l’avenir. Merci!

Veuillez noter que:

  • La participation à la présente enquête est volontaire.
  • Les renseignements recueillis seront uniquement et exclusivement utilisés par la Commission de la santé mentale du Canada afin d’améliorer la qualité de ses documents.
Acceptez-vous que l’on communique avec vous d’ici 3 à 6 mois afin d’effectuer une enquête de suivi?
Dans l’affirmative, veuillez fournir une adresse de courriel

Avis de non-responsabilité

Vos commentaires seront uniquement utilisés à des fins de rétroaction. Merci pour votre participation à notre programme de rétroaction.

This field is for validation purposes and should be left unchanged.
« Sur le même theme »
Qu’est-ce qu’une maladie chronique? Une maladie chronique (ou non transmissible) dure au moins trois mois, ne se transmet pas d’une personne à l’autre et évolue avec le temps. Qu’est-ce qu’un...
Lorsque Santé Canada a octroyé, en 2018, des fonds pour explorer la relation entre la consommation de cannabis et la santé mentale à la Commission de la santé mentale du...
Approcher la personne et évaluer la situation – Invitez la personne à parler. – Si le risque de suicide ou de blessure est bien présent, faites appels à des premiers...