Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Accueil › Ressources › L’intelligence artificielle dans les services de santé mentale : une analyse documentaire

L’intelligence artificielle dans les services de santé mentale : une analyse documentaire

Objectif

Le fardeau imposé par la maladie mentale est lourd parmi les personnesvivant au Canada. Environ un Canadien sur cinq est touché par des problèmes de santé mentale au cours d’une année donnée, et une personne sur deux pourrait y faire face avant l’âge de 40 ans. Toutefois, les obstacles relatifs aux soins, comme l’accès, la stigmatisation, le coût et le manque de flexibilité pour le traitement (p. ex., l’incapacité d’adapter le traitement en fonction des besoins individuels), ont été problématiques pour de nombreux Canadiens touchés par la maladie mentale. La technologie peut jouer un rôle en vue d’améliorer l’accès aux services en santé mentale et la prestation de ces services.

Messages clés

Bien que des applications d’IA soient mises sur pied pour prévoir, diagnostiquer et traiter les problèmes de santé mentale ou les maladies mentales, on ne sait pas avec certitude dans quelle mesure elles sont efficaces ni de quelle façon on peut les incorporer dans les services en santé mentale. L’analyse documentaire sur laquelle ce rapport est fondé a évalué les données probantes publiées en liens avec l’utilisation de l’IA dans la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies mentales. L’analyse a mis l’accent sur l’efficacité clinique des applications d’IA, sur le but de leur utilisation, sur les populations de patients, sur les utilisateurs principaux et sur les lignes directrices connexes fondées sur des données probantes.

Principales constatations


Les études ont fait état des résultats sur une vaste gamme d’applications d’IA (p. ex., assistants virtuels, qui imitent la conversation humaine, habituellement au moyen de textes) et sur des populations qui comprenaient des personnes vivant avec un trouble bipolaire, la schizophrénie, un trouble dépressif majeur, une dépression post-partum, un trouble de stress post-traumatique, ainsi que des personnes ayant développé une idéation suicidaire (ou des pensées suicidaires) ou ayant fait une tentative de suicide. L’utilisation d’interventions en IA pour prévenir le développement de problèmes de santé mentale ou pour promouvoir la santé mentale n’était pas un objectif central de ces études. Ces études portaient principalement sur des adultes âgés de 18 à 65 ans.

Pour plus d’informations, lisez l’Analyse de l’Environnement de l’Intelligence Artificielle (IA) et Les Résultats d’Une Analyse Documentaire et d’Une Analyse de l’Environnement.

Formulaire de rétroaction

Bonjour, et merci de consulter cette ressource. Après l’avoir parcourue, il nous plairait d’en apprendre un peu plus sur vos centres d’intérêt et sur la façon dont vous avez trouvé notre site. L’information proposée correspondait-elle à ce que vous cherchiez? Les renseignements étaient-ils utiles? Nous tiendrons compte de vos commentaires pour améliorer nos services. En guise de remerciement, vous serez automatiquement inscrit à un concours qui pourrait vous permettre de gagner un prix en argent ou un chèque-cadeau. *

Veuillez noter que:

  • La participation à la présente enquête est volontaire.
  • Les renseignements recueillis seront uniquement et exclusivement utilisés par la Commission de la santé mentale du Canada afin d’améliorer la qualité de ses documents.
Acceptez-vous que l’on communique avec vous d’ici 3 à 6 mois afin d’effectuer une enquête de suivi?
Dans l’affirmative, veuillez fournir une adresse de courriel

* MINI RÈGLEMENT DU CONCOURS SUR LE SONDAGE

Aucun achat n’est requis. Le concours est ouvert aux résidents du Canada qui sont âgés de 13 ans ou plus, et qui ont reçu une invitation à répondre au sondage [PSSM / EAT et EAT-PI / Outil de connaissance] de la Commission de la santé mentale du Canada, et à participer au concours. Le concours commence le 3 octobre, 2022 à 0 h, HE, et prend fin le 15 mars 2023 à 23 h 59 min, HE. Il y a 6 prix disponibles à gagner. (i) 1 prix de 500 $ à gagner, consistant en un certificat cadeau d’un détaillant en ligne; et (ii) 5 prix de 50 $ à gagner, consistant chacun en un certificat cadeau d’un détaillant en ligne. La limite permise est d’une (1) participation par personne et par courriel. Les chances de gagner dépendent du nombre de participations admissibles. Le concours inclura obligatoirement une question d’évaluation des compétences en mathématiques. Pour accéder à l’entièreté du règlement et aux détails de participation, rendez-vous à

This field is for validation purposes and should be left unchanged.

PARTAGEZ CETTE PAGE

Sur le même thème

Cadre national de la qualité et mesures recommandées Les soins de santé mentale collaboratifs constituent une approche éprouvée pour améliorer : Pourtant, les soins collaboratifs varient considérablement dans l’ensemble du...

Questions centrales du document : Quels sont les obstacles, ainsi que les facteurs favorables à l’autogestion de la santé psychologique et à la protection contre la détresse psychologique pour le personnel...

Soutien pour l’autosoin psychologique et protection contre la détresse morale en milieu de travail : Facilitateurs et obstacles La santé et la sécurité psychologiques sur le lieu de travail sont...