Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Accueil › Ressources › Mesurer la stigmatisation liée à la consommation d’opioïdes

Mesurer la stigmatisation liée à la consommation d’opioïdes

Découvrez Changer les mentalités – Outil pour mesurer les attitudes des professionnels à l’égard de l’usage d’opioïdes, qui s’adresse aux gens œuvrant dans les professions d’aide, qui sont appelés à intervenir pour prendre soin de personnes vivant avec une problématique liée à l’usage d’opioïdes ou présentant des risques de surdose ou d’empoisonnement : ambulanciers, pompiers, policiers, fournisseurs de services de santé et de services sociaux, pharmaciens, conseillers, etc. Apprenez comment utiliser l’Outil pour examiner et évaluer l’incidence d’initiatives ou de programmes conçus pour réduire la stigmatisation. Et constatez le travail effectué par la CSMC pour évaluer les programmes de réduction de la stigmatisation entourant les opioïdes.

Conférencières
• Dre Stephanie Knaak
Conseillère principale en recherche, Commission de la santé mentale du Canada
Professeure adjointe, Département de psychiatrie, Université de Calgary
• Jes Besharah
Navigatrice communautaire pour la réduction des préjudices, bureau de santé du district de Leeds, Grenville et Lanark, Travailleuse de soutien par les pairs, Canadian Addiction Treatment Centres

Formulaire de rétroaction

Bonjour, et merci de consulter cette ressource. Après l’avoir parcourue, il nous plairait d’en apprendre un peu plus sur vos centres d’intérêt et sur la façon dont vous avez trouvé notre site. L’information proposée correspondait-elle à ce que vous cherchiez? Les renseignements étaient-ils utiles? Nous tiendrons compte de vos commentaires pour améliorer nos services. En guise de remerciement, vous serez automatiquement inscrit à un concours qui pourrait vous permettre de gagner un prix en argent ou un chèque-cadeau. *

Veuillez noter que:

  • La participation à la présente enquête est volontaire.
  • Les renseignements recueillis seront uniquement et exclusivement utilisés par la Commission de la santé mentale du Canada afin d’améliorer la qualité de ses documents.
Acceptez-vous que l’on communique avec vous d’ici 3 à 6 mois afin d’effectuer une enquête de suivi?
Dans l’affirmative, veuillez fournir une adresse de courriel

* MINI RÈGLEMENT DU CONCOURS SUR LE SONDAGE

Aucun achat n’est requis. Le concours est ouvert aux résidents du Canada qui sont âgés de 13 ans ou plus, et qui ont reçu une invitation à répondre au sondage [PSSM / EAT et EAT-PI / Outil de connaissance] de la Commission de la santé mentale du Canada, et à participer au concours. Le concours commence le 3 octobre, 2022 à 0 h, HE, et prend fin le 15 mars 2023 à 23 h 59 min, HE. Il y a 6 prix disponibles à gagner. (i) 1 prix de 500 $ à gagner, consistant en un certificat cadeau d’un détaillant en ligne; et (ii) 5 prix de 50 $ à gagner, consistant chacun en un certificat cadeau d’un détaillant en ligne. La limite permise est d’une (1) participation par personne et par courriel. Les chances de gagner dépendent du nombre de participations admissibles. Le concours inclura obligatoirement une question d’évaluation des compétences en mathématiques. Pour accéder à l’entièreté du règlement et aux détails de participation, rendez-vous à

This field is for validation purposes and should be left unchanged.

PARTAGEZ CETTE PAGE

Sur le même thème

Un rapport décrivant notre évaluation du cours « Réduction de la stigmatisation et promotion du rétablissement relativement à la consommation d’opioïdes » à l’aide de l’ÉMAFCO-CM. Les résultats indiquent que cette formation...

Découvrez trois programmes de réduction de la stigmatisation liée à la consommation d’opioïdes et à d’autres substances, à l’intention des fournisseurs de soins de santé et de services sociaux, qui...

Nous pouvons renverser la stigmatisation structurelle entourant les problèmes de santé mentale et de consommation des substances de plusieurs façons. Nous avons demander aux gens de partager leurs points de...