Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Accueil › Ressources › Santé mentale et usage de substances pendant la pandémie de COVID‑19 : Rapport sommaire

Santé mentale et usage de substances pendant la pandémie de COVID‑19 : Rapport sommaire

La pandémie a eu de plus grandes répercussions sur la santé mentale et l’usage de substances chez les personnes vivant avec un trouble de santé mentale ou un trouble lié à l’usage de substances et chez celles qui sont susceptibles d’avoir ces troubles.

  • Seuls 2 répondants sur 5 indiquent avoir une santé mentale robuste (très bonne ou excellente).
  • 14 % des répondants rapportent, au moment du sondage, présenter des symptômes modérément graves ou graves de dépression et 24 %, des symptômes modérés ou graves d’anxiété, et 5 à 6 % des répondants ont sérieusement envisagé le suicide depuis mars 2020.
  • 1 répondant sur 3 qui consomme de l’alcool rapporte un usage accru, et 1 sur 5, un usage problématique; 2 répondants sur 5 qui consomment du cannabis mentionnent un usage accru ET problématique.

La pandémie accentue le lien étroit entre la santé mentale et l’usage de substances.

  • Les répondants qui ont déjà reçu un diagnostic de trouble lié à l’usage de substances présentent davantage de symptômes de troubles de santé mentale. En effet, près de 1 répondant sur 2 ayant un diagnostic de trouble lié à l’usage de substances rapporte avoir ressenti des symptômes modérément graves à graves de dépression depuis mars 2020.
  • Les répondants qui ont déjà reçu un diagnostic de trouble de santé mentale déclarent une plus grande augmentation de l’usage de substances que les autres répondants. En effet, près de 1 répondant sur 2 ayant présentement des symptômes de troubles de santé mentale qui consomme du cannabis rapporte un usage accru.

Les services disponibles ne parviennent pas à répondre aux besoins en augmentation.

  • Seulement 22 % des répondants présentant des symptômes de troubles de santé mentale et 24 % de ceux signalant un usage de substances problématique indiquent avoir obtenu des soins depuis mars; et près de 1 répondant sur 5 qui a reçu des soins mentionne avoir eu de la difficulté à en obtenir.

Formulaire de rétroaction

Salut! Merci d’avoir consulté cette ressource. Nous serions ravis que vous partagiez un peu plus d’informations sur vous-même et sur la façon dont vous êtes arrivé ici (Quel type d’informations recherchiez-vous ? Cette ressource vous a-t-elle aidé ?). Cela nous aidera à créer un meilleur contenu à l’avenir. Merci!

Veuillez noter que:

  • La participation à la présente enquête est volontaire.
  • Les renseignements recueillis seront uniquement et exclusivement utilisés par la Commission de la santé mentale du Canada afin d’améliorer la qualité de ses documents.
Acceptez-vous que l’on communique avec vous d’ici 3 à 6 mois afin d’effectuer une enquête de suivi?
Dans l’affirmative, veuillez fournir une adresse de courriel

Avis de non-responsabilité

Vos commentaires seront uniquement utilisés à des fins de rétroaction. Merci pour votre participation à notre programme de rétroaction.

This field is for validation purposes and should be left unchanged.
« Sur le même theme »
Qu’est-ce qu’une maladie chronique? Une maladie chronique (ou non transmissible) dure au moins trois mois, ne se transmet pas d’une personne à l’autre et évolue avec le temps. Qu’est-ce qu’un...
Apporter une direction et des attentes claires pour les travailleurs qui vivent avec une maladie mentale. Dans vos conversations, évitez les mots et expressions stigmatisant les personnes, parlez naturellement et...
De quoi parle ce rapport? L’objectif de ce rapport est de décrire les découvertes du sondage LA TÊTE HAUTE COVID-19 pour améliorer la programmation des services et informer la politique...