Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Accueil › Ressources › Amplifier l’expérience des personnes noires dans la recherche sur le cannabis et la santé mentale

Amplifier l’expérience des personnes noires dans la recherche sur le cannabis et la santé mentale

Lorsque Santé Canada a octroyé, en 2018, des fonds pour explorer la relation entre la consommation de cannabis et la santé mentale à la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC), celle-ci a notamment entrepris une analyse de l’environnement et un examen de la portée. Ce dernier a révélé la nécessité de faire participer un plus large éventail de communautés aux recherches, y compris les immigrants, les réfugiés et les communautés ethnoculturelles et racialisées; les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis; et les personnes 2SLGBTQ+.

Par la suite, la CSMC a investi dans 40 projets de recherche portant sur la relation entre l’usage du cannabis et la santé mentale, particulièrement dans ses populations prioritaires. Pour orienter ces investissements et les futures recherches, la CSMC a fait appel à plusieurs communautés.

La série de dialogues virtuels résumée dans ce rapport portait spécialement sur les expériences et les points de vue des communautés noires. Quelque 50 personnes, notamment des chercheurs, des fournisseurs de services et des personnes ayant un savoir expérientiel, ont participé à ces discussions ouvertes pour tenter de déterminer où et pourquoi des lacunes existent dans la recherche, quels obstacles s’y opposent et quels sujets hautement prioritaires devraient être approfondis. Les dialogues suivaient une approche fondée sur les distinctions qui reconnaît que malgré certains chevauchements possibles dans les expériences des diverses communautés, toutes éprouvent des besoins qui leur sont propres.

Les trois dialogues virtuels ont eu lieu entre décembre 2020 et avril 2021. Selon un format de table ronde, les participants répondaient à des questions préparées par la CSMC. Akwasi Owusu-Bempah, du département de sociologie de l’Université de Toronto, animait les échanges.

Si vous êtes pressétrouvez les points à retenir

Formulaire de rétroaction

Salut! Merci d’avoir consulté cette ressource. Nous serions ravis que vous partagiez un peu plus d’informations sur vous-même et sur la façon dont vous êtes arrivé ici (Quel type d’informations recherchiez-vous ? Cette ressource vous a-t-elle aidé ?). Cela nous aidera à créer un meilleur contenu à l’avenir. Merci!

Veuillez noter que:

  • La participation à la présente enquête est volontaire.
  • Les renseignements recueillis seront uniquement et exclusivement utilisés par la Commission de la santé mentale du Canada afin d’améliorer la qualité de ses documents.
Acceptez-vous que l’on communique avec vous d’ici 3 à 6 mois afin d’effectuer une enquête de suivi?
Dans l’affirmative, veuillez fournir une adresse de courriel

Avis de non-responsabilité

Vos commentaires seront uniquement utilisés à des fins de rétroaction. Merci pour votre participation à notre programme de rétroaction.

This field is for validation purposes and should be left unchanged.
« Sur le même theme »
La COVID-19 continue à avoir de graves répercussions sur la santé mentale et l’usage de substances Les personnes qui ont un problème de consommation de substances sont parmi celles qui...
Cette série de webinaires en trois volets est co-présentée avec le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances. On y aborde les recherches émergentes liées aux effets de...
Ce webinaire, présenté en partenariat avec l’Université de la Colombie-Britannique (Okanagan) et le Rural Coordination Centre of B.C., traite des perspectives communautaires sur les difficultés particulières que pose la COVID-19...