Si vous êtes en état de détresse, veuillez appeler ou texter le 988 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Accueil › Ressources › Changer les mentalités à l’université : Résultats d’une intervention de lutte contre la stigmatisation fondée sur le contact

Changer les mentalités à l’université : Résultats d’une intervention de lutte contre la stigmatisation fondée sur le contact

Objectif

Évaluer les répercussions d’une intervention de lutte contre la stigmatisation sur des étudiants de 1er cycle universitaire en journalisme et en sciences de la santé. Le symposium a été parrainé par le programme Changer les mentalités de la Commission de la santé mentale du Canada.   

Méthode

Les données de référence ont été recueillies de un  à trois jours avant le séminaire, puis encore une fois à la fin de la séance, en utilisant une grille de cotation en 20 points pour mesurer les attitudes, les expressions de distance sociale et les sentiments de responsabilité sociale.   

Résultats

Dans l’ensemble, des améliorations importantes ont été notées dans les données recueillies après le test. Les changements ont été notés surtout chez les plus jeunes (les étudiants de moins de 25 ans), toutefois, les étudiants plus vieux (plus de 25 ans) étaient moins portés à stigmatiser les personnes atteintes de maladie mentale, ce qui indique la possibilité d’un « effet de plancher ». 

Conclusion

Nous avons démontré que des interventions brèves axées sur le contact peuvent favoriser et renforcer des attitudes positives, réduire la distance sociale et promouvoir la responsabilité sociale parmi les étudiants de l’université. 

Formulaire de rétroaction

Bonjour, et merci de consulter cette ressource. Après l’avoir parcourue, il nous plairait d’en apprendre un peu plus sur vos centres d’intérêt et sur la façon dont vous avez trouvé notre site. L’information proposée correspondait-elle à ce que vous cherchiez? Les renseignements étaient-ils utiles? Nous tiendrons compte de vos commentaires pour améliorer nos services.

Acceptez-vous que l’on communique avec vous d’ici 3 à 6 mois afin d’effectuer une enquête de suivi?
Dans l’affirmative, veuillez fournir une adresse de courriel
This field is for validation purposes and should be left unchanged.

PARTAGEZ CETTE PAGE

Sur le même thème

Au Canada, on estime que 1,6 million d’enfants et d’adolescents vivent avec un problème de santé mentale diagnostiqué. La pandémie de COVID-19 a entraîné de lourdes répercussions économiques et sociales...