Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Accueil › Ressources › Cadre RE-AIM en cybersanté mentale : un examen rapide des recherches en cours

Cadre RE-AIM en cybersanté mentale : un examen rapide des recherches en cours

Aperçu


Les taux élevés de problèmes de santé mentale et le faible niveau d’accès à des services traditionnels d (offerts individuellement dans un cadre clinique) sont encore cités comme des raisons d’intégrer plus rapidement des approches novatrices de la prestation de services. Ce besoin, allié au développement exponentiel des technologies des communications et à la création de solutions numériques efficaces dans le domaine des soins de santé mentale, a fait de la conception et de l’adoption des technologies de cybersanté une priorité d santé mentale d’intérêt national. Dans la première stratégie en matière de santé mentale du Canada, Changer les orientations, changer des vies, la CSMC recommandait d’« accroître le recours à la télésanté mentale ainsi qu’à la cybersanté mentale en mettant en place une infrastructure plus complète, en fournissant une formation et un soutien constant et en adoptant des formules de financement plus flexibles pour les services ». Aujourd’hui, la technologie permet aux gens d’utiliser des stratégies d’adaptation pour la dépression au moyen d’un agent conversationnel, de confronter une phobie grâce à la réalité virtuelle, ou d’apprendre à gérer leur anxiété dans le cadre d’un programme en ligne autodirigé. La prise de rendez-vous en ligne, la communication par vidéo et l’échange de messages textes avec des thérapeutes montrent qu’il n’est pas nécessaire de rencontrer en personne représentent tous des voies vers les soins de santé mentale. Comme les services de cybersanté en général, le recours aux soins de cybersanté mentale au Canada demeure encore limité. Dans le contexte de ces limitations, ces interventions :


• sont complexes, c’est-à-dire qu’elles comprennent plusieurs composantes en interaction, ciblent différents groupes, produisent des résultats multiples et variables, ou permettent une personnalisation ou une adaptation;


• dépendent du contexte, c’est-à-dire qu’elles sont influencées par les technologies qui évoluent rapidement et qui disponibles et utilisées par le public et les fournisseurs;


• fonctionnent différemment, selon la façon dont elles sont mises en œuvre;


• ont différents impacts sur différentes personnes.


De plus, la recherche en cybersanté mentale évalue généralement les interventions lors de comparaisons directes alors que le processus décisionnel a besoin d’une perspective intégrée concernant la valeur de la technologie au sein d’un système élargi. Étant donné les niveaux de complexité, il est important de documenter et de résumer les renseignements disponibles de la façon la plus complète possible ainsi que d’évaluer s’ils peuvent affecter l’utilisation des services de cybersanté mentale et dans quelle mesure.

Formulaire de rétroaction

Bonjour, et merci de consulter cette ressource. Après l’avoir parcourue, il nous plairait d’en apprendre un peu plus sur vos centres d’intérêt et sur la façon dont vous avez trouvé notre site. L’information proposée correspondait-elle à ce que vous cherchiez? Les renseignements étaient-ils utiles? Nous tiendrons compte de vos commentaires pour améliorer nos services. En guise de remerciement, vous serez automatiquement inscrit à un concours qui pourrait vous permettre de gagner un prix en argent ou un chèque-cadeau. *

Veuillez noter que:

  • La participation à la présente enquête est volontaire.
  • Les renseignements recueillis seront uniquement et exclusivement utilisés par la Commission de la santé mentale du Canada afin d’améliorer la qualité de ses documents.
Acceptez-vous que l’on communique avec vous d’ici 3 à 6 mois afin d’effectuer une enquête de suivi?
Dans l’affirmative, veuillez fournir une adresse de courriel

* MINI RÈGLEMENT DU CONCOURS SUR LE SONDAGE

Aucun achat n’est requis. Le concours est ouvert aux résidents du Canada qui sont âgés de 13 ans ou plus, et qui ont reçu une invitation à répondre au sondage [PSSM / EAT et EAT-PI / Outil de connaissance] de la Commission de la santé mentale du Canada, et à participer au concours. Le concours commence le 3 octobre, 2022 à 0 h, HE, et prend fin le 15 mars 2023 à 23 h 59 min, HE. Il y a 6 prix disponibles à gagner. (i) 1 prix de 500 $ à gagner, consistant en un certificat cadeau d’un détaillant en ligne; et (ii) 5 prix de 50 $ à gagner, consistant chacun en un certificat cadeau d’un détaillant en ligne. La limite permise est d’une (1) participation par personne et par courriel. Les chances de gagner dépendent du nombre de participations admissibles. Le concours inclura obligatoirement une question d’évaluation des compétences en mathématiques. Pour accéder à l’entièreté du règlement et aux détails de participation, rendez-vous à

This field is for validation purposes and should be left unchanged.

PARTAGEZ CETTE PAGE

Sur le même thème

Cette courte vidéo animée raconte l’histoire de notre investissement dans 14 projets de recherche communautaire qui visent à combler les lacunes dans la connaissance de la relation entre le cannabis et...

Questions centrales du document : Quels sont les obstacles, ainsi que les facteurs favorables à l’autogestion de la santé psychologique et à la protection contre la détresse psychologique pour le personnel...

Les problèmes de santé mentale et d’usage de substances sont restés préoccupants dans toutes les provinces. La Commission de la santé mentale du Canada et le Centre canadien sur les...