Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Cadre d’évaluation des applications de santé mentale

5. Normes en matière de convivialité et d’accessibilité

La présente section porte sur la conception et le développement de l’application, et vise à déterminer si le produit respecte les normes reconnues de conception d’applications, telles que WC3, WCAG 2.0 AA, WCAG 2.1 AA, ISO 9241, les HIG d’Apple et les lignes directrices sur la qualité des applications Android. L’examen porte également sur la participation d’utilisateurs au développement et à la mise à l’essai de l’application, et cherche à savoir si des fonctionnalités reposaient sur leur rétroaction.

 

Critères

Origine du critère

5a, Q1

Existe-t-il une déclaration, dans l’application, concernant la conformité à des normes de conception d’applications actuellement reconnues?

  • WC3
  • WCAG 2.0 AA
  • WCAG 2.1 AA
  • ISO 9241
  • HIG d’Apple
  • Lignes directrices sur la qualité des applications Android
  • ISO 25062
  • MAUQ
  • ADA
  • LAPHO

CSMC

5a, Q2

Existe-t-il une déclaration concernant une rétroaction reçue de personnes ayant un savoir expérientiel passé et présent lors de la conception ou du développement?

Directives :

Ce critère vise à déterminer si la rétroaction pertinente des personnes ayant un savoir expérientiel passé et présent a été prise en compte dans la conception de l’application, que ce soit avant ou après son lancement.

ORCHA

5a, Q3

L’application a-t-elle été conçue conjointement avec une ou plusieurs personnes ayant un savoir expérientiel passé et présent?

CSMC

5a, Q4

Existe-t-il une déclaration concernant une rétroaction reçue de personnes dotées d’un savoir expérientiel passé et présent appartenant à un organisme communautaire ou à une communauté en ligne lors de la conception ou du développement?

Directives :

Ce critère vise à déterminer si la rétroaction pertinente des personnes dotées d’un savoir expérientiel passé et présent appartenant à un organisme communautaire ou à une communauté en ligne a été prise en compte dans la conception de l’application, que ce soit avant ou après son lancement. Ce critère suit la question 5a, Q2 pour écarter le risque de rétroaction biaisée et pour encourager les développeurs à entrer en contact avec les communautés.

CSMC

5a, Q5

Existe-t-il des preuves de la participation de personnes ayant un savoir expérientiel passé et présent aux essais?

CSMC

5a, Q6

Les essais par les utilisateurs ont-ils été effectués auprès de la population ciblée par le produit?

CSMC

5a, Q7

Les essais par les utilisateurs ont-ils pris en compte un éventail de participants diversifié sur le plan de la culture et de la démographie?

CSMC

5a, Q8

Les essais par les utilisateurs ont-ils pris en compte les différences linguistiques des participants?

CSMC

5a, Q9

Les essais par les utilisateurs ont-ils pris en compte les différences de genre des participants?

CSMC

5a, Q10

Les essais par les utilisateurs ont-ils pris en compte les différences d’orientation sexuelle des participants?

CSMC

5a, Q11

Les essais par les utilisateurs ont-ils pris en compte les différences raciales des participants?

CSMC

5a, Q12

Les essais par les utilisateurs ont-ils pris en compte les différences ethniques des participants?

CSMC

5a, Q13

Les essais par les utilisateurs ont-ils pris en compte les différences religieuses des participants?

CSMC

5a, Q14

Les essais par les utilisateurs ont-ils pris en compte les différences spirituelles des participants?

CSMC

5a, Q15

Existe-t-il des preuves que le développeur poursuit le travail avec des personnes ayant un savoir expérientiel passé et présent ou l’inclusion de ces personnes dans le développement du produit?

CSMC

5a, Q16

L’application est-elle continuellement perfectionnée, soutenue et entretenue?

CSMC

5a, Q17

Le développeur a-t-il détaillé son approche du perfectionnement continu, y compris la révision de la rétroaction?

ORCHA

5a, Q18

L’approche détaillée comprend-elle des mesures d’évaluation ou des indicateurs clés?

CSMC

5a, Q19

Le développeur a-t-il établi un calendrier de suivi ou indique-t-il à quelle fréquence il évalue la nécessité d’apporter des améliorations?

ORCHA

5a, Q20

Le développeur a-t-il indiqué le processus de révision du contenu qu’il utilise pour s’assurer que le contenu est conforme aux directives cliniques les plus récentes?

ORCHA

Il est important de tenir compte de l’accessibilité, étant donné que l’application doit être accessible à tous les utilisateurs, quels que soient leurs besoins particuliers. L’examen porte sur la possibilité de personnaliser l’application pour répondre à certains besoins, comme une déficience visuelle ou auditive. Si l’application utilise des termes spécialisés ou médicaux, ceux-ci doivent être clairement expliqués à l’utilisateur.

 

Critères

Origine du critère

5b, Q1

L’utilisateur peut-il modifier la taille de la police dans l’application, ou l’application s’adapte-t-elle aux préférences de l’appareil? 

ORCHA

5b, Q2

L’application offre-t-elle du soutien aux utilisateurs malvoyants?

ORCHA

5b, Q3

L’application offre-t-elle du soutien aux utilisateurs malentendants?

ORCHA

5b, Q4

Y a-t-il des composantes de l’application qui peuvent être utilisées sans Wi-Fi?

CSMC

5b, Q5

L’application est-elle adaptée aux connexions à faible bande passante?

CSMC



L’accessibilité couvre aussi la facilité d’utilisation de l’application, y compris les options de personnalisation supplémentaires. L’examen permet de déterminer si l’application comporte des fonctions d’aide à la navigation, telles qu’un bouton d’accueil, un bouton de retour, un bouton d’aide ou une fonction de recherche. Si l’application utilise des notifications poussées ou par courriel, les normes visent à déterminer si l’utilisateur dispose d’options pour gérer ces notifications selon ses préférences ou pour des raisons de confidentialité, tant au niveau de l’application que de l’appareil. Enfin, si des bogues sont détectés, ils seront signalés. Si l’application comporte un forum, nous vérifions la présence d’une déclaration garantissant que le contenu du forum est modéré.

 

 

Critères

Origine du critère

5c, Q1

L’utilisateur peut-il modifier le thème de présentation, par exemple la langue?

ORCHA

5c, Q2

Les termes médicaux, spécialisés ou techniques sont-ils expliqués clairement à l’utilisateur?

ORCHA

5c, Q3

L’application envoie-t-elle des notifications poussées?

ORCHA

5c, Q4

L’application envoie-t-elle des notifications par courriel?

ORCHA

5c, Q5

L’utilisateur peut-il gérer les paramètres de notification (notifications poussées ou par courriel) dans l’application pour des raisons de commodité ou de confidentialité?

ORCHA

5c, Q6

L’application explique-t-elle à l’utilisateur comment gérer les paramètres de notification pour des raisons de commodité ou de confidentialité (pour empêcher l’affichage de renseignements si l’appareil est verrouillé, mais exposé)?

ORCHA

5c, Q7

L’examen a-t-il révélé la présence de bogues?

ORCHA



Le soutien est un aspect clé, car il est important que l’utilisateur sache comment communiquer avec le développeur en cas de problème ou de question concernant l’application. Les normes précisent également le type de soutien offert aux utilisateurs et si le développeur s’engage à répondre à toutes les questions de l’utilisateur. On s’attendrait à ce que le type de soutien offert soit proportionnel à la complexité de l’application, c’est-à-dire qu’une application plus complexe nécessiterait une offre de soutien aux utilisateurs plus sophistiquée.

 

Critères

Origine du critère

5d, Q1

Si l’application comporte un forum, existe-t-il une déclaration, dans l’application, garantissant que son contenu est modéré?

ORCHA

5d, Q2

Existe-t-il une déclaration sur la manière de signaler les problèmes techniques au développeur?

ORCHA

5d, Q3

Quel type de soutien est offert?

  • Adresse courriel
  • Clavardage en direct ou assistant virtuel
  • Billet électronique
  • Ligne d’assistance ou numéro de téléphone

ORCHA

5d, Q4

L’utilisateur peut-il communiquer avec d’autres utilisateurs pour obtenir le soutien de ses pairs?

CSMC

5d, Q5

L’application offre-t-elle du soutien technique, thérapeutique ou les deux?

CSMC

5d, Q6

Si un soutien thérapeutique est fourni, l’application indique-t-elle de façon transparente qui l’offre?

CSMC

5d, Q7

Si un soutien thérapeutique est fourni, le développeur de l’application s’engage-t-il à répondre dans un délai donné?

CSMC

5d, Q8

Existe-t-il une déclaration, dans l’application, concernant l’engagement du développeur à résoudre les problèmes qui lui sont signalés (par exemple, les délais de réponse, l’engagement à corriger les bogues et les défauts signalés)?

ORCHA

5d, Q9

Existe-t-il une fonction d’aide accessible depuis chaque page de l’application (par exemple, un bouton d’information)?

CSMC

5d, Q10

L’icône d’aide est-elle claire et universellement reconnue, par exemple, un point d’interrogation? 

CSMC

5d, Q11

L’application recueille-t-elle les commentaires des utilisateurs par un mode de communication approprié?

Directives :

Pour déterminer si un mode de communication est approprié, il faut un processus formalisé (les évaluations de l’App Store d’Apple ou de la boutique Google Play ne suffisent pas).

CSMC