Si vous êtes en état de détresse, veuillez texter MIEUX à 741741 n’importe quand. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à votre service d’urgence local.

Accueil › Ressources › Cannabis et santé mentale : combler les lacunes en matière de recherche

Cannabis et santé mentale : combler les lacunes en matière de recherche

Le Canada est le 2e pays au monde à légaliser la consommation de cannabis à des fins non médicales. Pour les chercheurs, cette décision représente une occasion sans précédent d’étudier les impacts de la consommation de cannabis dans un environnement légalisé, y compris ses effets sur la santé mentale. Saisissant l’occasion, le gouvernement fédéral accorde 10 M$ sur 5 ans à la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) pour étudier les risques et les avantages potentiels du cannabis. Cela comprend l’étude des besoins variables de diverses sous-populations de personnes vivant au Canada.

Principaux secteurs ciblés pour une recherche approfondie

Notre objectif au cours des 5 prochaines années (et plus) : combler les lacunes en matière de connaissances liées au cannabis et à son impact sur la santé mentale. Les principales questions incluent :

  • Quels sont les facteurs qui prédisent un risque accru de développer des problèmes de santé mentale et des maladies mentales (comme la psychose) chez les consommateurs de cannabis?
  • La légalisation du cannabis non médical a-t-elle affecté la prévalence de la maladie mentale?
  • La légalisation du cannabis non médical a-t-elle affecté la prévalence de troubles liés à l’usage de cannabis? A-t-elle affecté la prévalence de troubles liés à l’utilisation d’autres substances?
  •  Peut-on utiliser le cannabis et les cannabinoïdes pour traiter les symptômes de certains problèmes de santé mentale, comme l’anxiété et le trouble de stress post-traumatique?

Des recherches actuelles démontrent que l’âge, la fréquence et la méthode de consommation, ainsi que le rapport et la concentration des cannabinoïdes (par exemple, le tétrahydrocannabinol [THC] par rapport au cannabidiol [CBD]) les plus fréquemment consommés ont une incidence sur les risques liés à l’usage de cannabis.

Formulaire de rétroaction

Salut! Merci d’avoir consulté cette ressource. Nous serions ravis que vous partagiez un peu plus d’informations sur vous-même et sur la façon dont vous êtes arrivé ici (Quel type d’informations recherchiez-vous ? Cette ressource vous a-t-elle aidé ?). Cela nous aidera à créer un meilleur contenu à l’avenir. Merci!

Veuillez noter que:

  • La participation à la présente enquête est volontaire.
  • Les renseignements recueillis seront uniquement et exclusivement utilisés par la Commission de la santé mentale du Canada afin d’améliorer la qualité de ses documents.
Acceptez-vous que l’on communique avec vous d’ici 3 à 6 mois afin d’effectuer une enquête de suivi?
Dans l’affirmative, veuillez fournir une adresse de courriel

Avis de non-responsabilité

Vos commentaires seront uniquement utilisés à des fins de rétroaction. Merci pour votre participation à notre programme de rétroaction.

This field is for validation purposes and should be left unchanged.
« Sur le même theme »
La COVID-19 continue à avoir de graves répercussions sur la santé mentale et l’usage de substances Les personnes qui ont un problème de consommation de substances sont parmi celles qui...
Cette série de webinaires en trois volets est co-présentée avec le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances. On y aborde les recherches émergentes liées aux effets de...
Ce webinaire, présenté en partenariat avec l’Université de la Colombie-Britannique (Okanagan) et le Rural Coordination Centre of B.C., traite des perspectives communautaires sur les difficultés particulières que pose la COVID-19...